Ouvrir le menu principal
Meeting Nikaïa
Généralités
Sport AthlétismeVoir et modifier les données sur Wikidata
Création 1976
Disparition 2001
Catégorie European Outdoor Premium Meetings
Périodicité Annuelle
Lieu(x) Drapeau : France Nice

Le Meeting international de Nice « Nikaïa » était une compétition internationale d'athlétisme se déroulant une fois par an fin juin, début juillet au parc des sports de l'Ouest à Nice.

La première édition du meeting eut lieu le 16 août 1976[1]. À partir de 1998, il faisait partie du circuit européen et international (IAAF Grand Prix) des meetings avant de disparaître pour des raisons financières avec une dernière édition en 2001.

Lors de l'édition 1988, l'ukrainien Sergueï Bubka a établi l'un de ses 17 records du monde en plein air de saut à la perche en franchissant la hauteur de 6,06 m[2].

L'édition de 1994 est marquée par les performances du Burundais Niyongabo sur le 1500 mètres dans le temps de 3 min 30 s 95, de l'Autrichien Mark McKoy sur le 110 mètres haies en 13 s 28, de l'Américain Derrick Adkins réussissant sa huitième victoire de la saison sur le 400 mètres haies dans le temps de 47 s 84, devant le Zambien Samuel Matete en 48 s 09 et le Français Stéphane Diagana en 48 s 32, du Cubain Sotomayor crédité d'un saut de 2,40 m devant notamment le Français Gicquel, quatrième avec un saut de 2,31 m, et de l'Américaine Batten sur le 400 mètres haies féminin dans le temps de 53 s 72[3].

Records du mondeModifier

Année Athlète Épreuve Performance
1988   Sergueï Bubka saut à la perche hommes 6,06 mètres

Records du meetingModifier

HommesModifier

Épreuve Record Athlète Nationalité Date Réf.
Saut à la perche 6,06 m Sergueï Bubka   Ukraine 13 juillet 1988

FemmesModifier

Épreuve Record Athlète Nationalité Date Réf.
100 m 10 s 98 (-0,3 m/s) Merlene Ottey   Jamaïque


Notes et référencesModifier

  1. Charles Ehrmann, Les devoirs de mémoire d'un homme d'honneur, Serre Éditeur, 2005, (ISBN 9782864104360), p. 221 [lire en ligne]
  2. Rémi Broute, « Bubka n'en finit plus de taquiner les étoiles », L'Humanité,‎ (lire en ligne)
  3. L'Équipe, édition du mardi 19 juillet 1994, page 9 incluant, entre autres reportages, celui intitulé, Diagana reprend son vol.

Lien externeModifier