Ouvrir le menu principal

Maxi-MVP Basket
Image illustrative de l’article Maxi-Basket
Mvpbasket.gif

Pays Drapeau de la France France
Langue Français
Périodicité Mensuelle
Genre Presse sportive
Diffusion - ex. (-)
Date de fondation 1982
(MVP : 1994)
Date du dernier numéro 2012
Ville d’édition Le Mans

Propriétaire -
Directeur de publication Pierre TEXIER
Directeur de la rédaction Pascal Legendre
Rédacteur en chef -
Site web (fr) Maxi
(fr) MVP

Maxi-Basket et MVP Basket sont des mensuels français consacrés au basket-ball.

Sommaire

HistoriqueModifier

Maxi-Basket a été le premier mensuel spécialiste du basket-ball en France. Il est né en 1982, fondé par des journalistes manceaux. Le premier numéro verra sa couverture consacrée à Ed Murphy (É.-U., CSP Limoges). Dernier numéro en septembre 2012 (numéro 45).

Son « petit frère », MVP Basket, est quant à lui né en 1994, voulant surfer sur la vague du basket-ball américain qui planait en France grâce à l'effet Dream Team. En 2008 Basket News fusionne avec Maxi-Basket et MVP Basket.

BAM (Basket American News) et Maxi-Basket news ont été créés en octobre 2008[1].

L'esprit Maxi-BasketModifier

Maxi-Basket est plutôt axé sur le basket-ball français mais ne se limite pas à ce terrain d'expression. En effet il évoque toute l'actualité du basket-ball européen, donne les principales actualités du côté de la NBA (et des ligues mineures) et raconte également ce qui se passe sur la planète basket.

L'esprit MVP BasketModifier

MVP Basket était le pendant américain de Maxi-Basket. Il était entièrement consacré à l'actualité de la NBA, bien que n'hésitant pas à évoquer les nouvelles des ligues mineures aux États-Unis si besoin.

Le référendumModifier

Depuis sa création, Maxi-Basket organise ce qu'il appelle le référendum. Ainsi sont élus les meilleurs joueurs et joueuses de Pro A, Pro B et LFB de par un vote par leurs pairs.

Mais aussiModifier

La société éditrice de ces deux magazines a pensé également à se diversifier en proposant, par exemple, comme autres supports : Hand Action, Foot Actu (aujourd'hui disparu) et Allez Lyon (consacré à l'Olympique lyonnais).

Notes et référencesModifier