Maurice Bouladoux

syndicaliste français

Maurice Bouladoux est un syndicaliste français, secrétaire général de 1948 à 1953, puis président de 1953 à 1961 de la CFTC.

Maurice Bouladoux
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Président
Confédération mondiale du travail
-
Président
Confédération française des travailleurs chrétiens
-
Secrétaire général (en)
Confédération française des travailleurs chrétiens
-
Maire de Saint-Leu-la-Forêt (d)
-
Conseiller municipal
Saint-Leu-la-Forêt
-
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 70 ans)
Val-d'OiseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Syndicaliste, homme politiqueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Archives conservées par
Centre d'archives de la CFDT (d) (CP/2)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Maurice Bouladoux est né le à Parthenay et décède le à Saint-Leu-la-Forêt[1].

Il commence à travailler à l’âge de quinze ans comme aide-comptable dans une entreprise de textile. En 1929, il est cofondateur de la Jeunesse syndicaliste chrétienne[2],[3].

Lors de son retour au pouvoir en 1958, le général De Gaulle lui propose un portefeuille ministériel qu'il refuse au nom de la liberté syndicale[4].

OuvrageModifier

  • La CFTC : Espoir du monde des travailleurs. Éditeur CFTC. 1957[5].

RéférencesModifier

  1. Michel Launay et Jean Maitron Bouladoux Maurice Le Maitron
  2. Bouladoux Maurice Encyclopædia Universalis
  3. Archives de Maurice Bouladoux Répertoire numérique détaillé établi par Marie-Eugénie Mougel, archiviste, sous la direction d’Hélène Saudrais, responsable des Archives confédérales de la CFDT, octobre 2015
  4. Georgette Elgey, Histoire de la IVe République Tome II de 1956 à janvier 1959 - Robert Laffont rééd. 2018 p. 588
  5. La C.F.T.C., espoir du monde des travailleurs Bibliothèque Science Po

Article connexeModifier

Liens externesModifier