Match de football Italie – RFA (1970)

Italie- RFA
Image illustrative de l’article Match de football Italie – RFA (1970)
Contexte
Compétition Coupe du monde 1970
Date
Stade Stade Azteca
Lieu Mexico, Mexique
Affluence 102 444 spectateurs
Résultat
Italie Drapeau : Italie 4-3 Drapeau : Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest
Temps réglementaire 1-1 0
Mi-temps 1-0 0
Acteurs majeurs
Buteur(s) Drapeau : Italie Italie : Boninsegna, Burgnich, Riva, Rivera
Drapeau : Allemagne de l'Ouest Allemagne de l’Ouest : Schnellinger, Müller (2)

La demi-finale de la Coupe du monde de football 1970 voit s'affronter l'équipe d'Italie contre celle de RFA. Les Italiens remportent le match et se qualifient pour la neuvième finale de la Coupe du monde. Ce match est considéré par beaucoup comme le plus grand match de l'histoire de la Coupe du monde, ce qui lui vaut le surnom de « match du siècle »[1].

Italie - RFAModifier

Résumé du matchModifier

La demi-finale, entre l'Italie et la République fédérale d'Allemagne, est considérée par beaucoup comme le plus grand match de l'histoire de la coupe du monde[1]. L'Italie a pris une avance 1-0 par Roberto Boninsegna 8 minutes après un excellent « une-deux » avec Luigi Riva. La RFA a serré le jeu pour égaliser le reste de la partie, jusqu'au temps additionnel, au cours duquel Karl-Heinz Schnellinger marque. Durant la prolongation, Gerd Müller donne l'avantage à l'Allemagne à la 94e minute avant que l'Italie ne revienne à la marque par le défenseur Tarcisio Burgnich (son unique but en international hors amical).

À la 104e minute, Riva marque contre le gardien allemand Sepp Maier le troisième but italien (3-2), et Müller d'égaliser six minutes plus tard. La télévision est en train de retransmettre le ralenti du but allemand quand le milieu italien Gianni Rivera, étrangement esseulé au point de penalty, prend à contre-pied le gardien allemand sur un bon centre en retrait de Boninsegna. Franz Beckenbauer a refusé de s'arrêter de jouer après avoir eu la clavicule cassée à la suite d'un choc avec un Italien pendant le temps supplémentaire : car Helmut Schön, le sélectionneur ouest-allemand, avait déjà employé les deux remplacements autorisés, Beckenbauer (qui était critiqué du côté allemand) est resté sur le terrain avec son bras en écharpe. L'image du défenseur allemand le bras contre la poitrine est restée célèbre comme symbole de son courage et de sa persévérance. Il porte néanmoins une part de responsabilité sur le dernier but italien. Ce match est considéré comme le « match du siècle », également connu sous le nom de Partita del Secolo en Italie et Jahrhundertspiel en Allemagne. Un monument sur l'Estadio Azteca à Mexico le commémore.

Feuille de matchModifier

17 juin 1970 Italie   4–3 ap   Allemagne de l’Ouest Estadio Azteca, Mexico
16:00
Boninsegna   8e
Burgnich   98e
Riva   104e
Rivera   111e
Schnellinger   90e
Müller   94e   110e
Spectateurs : 102 444
Arbitrage : Arturo Yamasaki   [2]
Rapport
 
 
 
 
 
Italie
 
 
 
 
 
Allemagne de l'Ouest
GB 1 Enrico Albertosi
D 2 Tarcisio Burgnich
D 3 Giacinto Facchetti (c)
D 5 Pierluigi Cera
D 8 Roberto Rosato   91e
M 10 Mario Bertini
M 15 Sandro Mazzola   46e
M 16 Giancarlo De Sisti
A 13 Angelo Domenghini
A 20 Roberto Boninsegna
A 11 Luigi Riva
Remplaçants:
M 14 Gianni Rivera   46e 
D 4 Fabrizio Poletti   91e 
Entraîneur :
  Ferruccio Valcareggi
GB 1 Sepp Maier
D 7 Berti Vogts
D 15 Bernd Patzke   66e
D 5 Willi Schulz
D 3 Karl-Heinz Schnellinger
M 4 Franz Beckenbauer
M 12 Wolfgang Overath
A 20 Jürgen Grabowski
A 9 Uwe Seeler (c)
A 13 Gerd Müller
A 17 Hannes Löhr   52e
Remplaçants:
M 14 Reinhard Libuda   52e 
M 10 Siegfried Held   66e 
Entraîneur:
  Helmut Schön

ConséquencesModifier

L'Allemagne a battu l'Uruguay 1-0 pour la troisième place.

L'énergie dépensée pour gagner ce match peut avoir fatigué les joueurs italiens pour la finale ; la Squadra Azzurra a été sévèrement battue par le Brésil quatre buts à un. Le Brésil est devenu ainsi la première équipe à remporter trois coupes du monde de football et, selon les règles établies par Jules Rimet ils ont pu garder définitivement le trophée Jules Rimet, qui à partir de la coupe du monde 1974 a été remplacé par le Trophée de la Coupe du monde de football.

MonumentModifier

 
Plaque commémorative au stade Azteca à Mexico

Il y a une plaque commémorant ce match sur la façade du stade Azteca. Sur la plaque les phrases suivantes sont gravés : « El Estadio Azteca rinde homenaje a las selecciones de: Italia (4) y Alemania (3) protagonistas en el Mundial de 1970, del "Partido del Siglo" 17 de junio de 1970. » Français : « Le stade Azteca rend hommage aux équipes nationales de l'Italie (4) et de l'Allemagne (3), qui ont joué dans cette Coupe du monde de la FIFA 1970, le "Match du siècle". . »

Liens vidéoModifier

FIFA TV (en anglais) [1]

Chaine Youtube Wiloo [2]

Notes et référencesModifier

  1. a et b So Foot, « Rétro - Coupe du monde 1970 - Brazil tri campeão », (consulté le 29 décembre 2013)
  2. Arturo Yamasaki est né au Pérou, où il commença sa carrière d'arbitre. Il quitta le Pérou pour officier au Mexique en 1968, il arbitra lors de cette Coupe du monde en représentant la Fédération du Mexique de football.