Masten Wanjala

Masten Milimu Wanjala (2001 - 15 octobre 2021[1] à Mukhweya dans le comté de Bungoma) est un Kényan, tueur en série présumé. Il a été accusé d'avoir tué 14 garçons à Nairobi.

Masten Wanjala
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Masten Milimu Wanjala
Nationalité
Activité

Masten Wanjala a admis avoir drogué et assassiné plus de 10 garçons depuis 2019 et avoir bu le sang de certains[1],[2]. Il a gagné leur confiance en faisant semblant d'être un entraîneur de football et en a retenu certains pour obtenir une rançon[3].

Il a été arrêté le 14 juillet 2021[2] et détenu au poste de police de Jogoo Road, mais n'avait pas encore été inculpé[4] lorsqu'il s'est évadé le 13 octobre[5]. Les trois policiers en service à l'époque ont été traduits en justice pour avoir permis et aidé à son évasion ; ils ont affirmé qu'il y avait eu une coupure de courant au poste de police cette nuit-là[4]. Deux jours après son évasion, Masten Wanjala a été tué par lynchage d'une foule en colère à Mukhweya dans le comté de Bungoma, où vivent ses parents qui l'ont renié[1],[3].

Notes et référencesModifier

  1. a b et c John Shilitsa, « Suspected child killer Masten Wanjala lynched by mob », The Standard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  2. a et b Hudson Gumbihi, « How Masten Wanjala's alleged victims were killed, autopsies reveal », The Standard,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  3. a et b Emmanuel Igunza, « Masten Wanjala: Kenyan child serial killer killed by mob », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  4. a et b Annette Wambulwa, « Masten Wanjala took advantage of blackout to escape from police cell, court told », The Star,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  5. Emmanuel Igunza, « Masten Wanjala: Kenyan child killer escapes from police custody », BBC News,‎ (lire en ligne, consulté le ).