Masse freinée

La masse freinée (aussi appelée poids-frein) est une mesure employée dans le domaine ferroviaire permettant d'évaluer les capacités de freinage d'un convoi, et ainsi de déterminer la vitesse maximale à laquelle il peut circuler. Elle s'exprime en tonnes-stop (TS) ou parfois en tonnes-frein, ou, si le contexte le précise, simplement en tonnes.

DéfinitionModifier

La masse freinée d'un véhicule est égale à sa masse si, lancé à 100 km/h, il est capable de s'arrêter sur une distance de 480 mètres, sur une voie rectiligne et en palier (horizontale). Cette distance correspond à une décélération de 0,8 m/s2.[pas clair]

Calcul de la vitesse maximaleModifier

On commence par calculer le pourcentage de freinage, c'est-à-dire le rapport de la masse sur la masse freinée ; ensuite, on utilise un barème permettant de faire correspondre une vitesse à un pourcentage de freinage minimal. Cette correspondance est spécifique à chaque réseau, voire différente pour des types de trains différents (marchandises, voyageurs, ...) sur un même réseau, ce qui explique qu'un même train peut voir sa vitesse maximale autorisée augmenter ou diminuer en passant d'un réseau à un autre. Ces différences dépendent principalement de la façon dont la signalisation est réalisée (la distance entre un signal annonçant une mission et l'endroit où elle doit être réalisée). De plus, pour les rames tractées, parfois la masse et/ou la masse freinée de la locomotive sont prises en compte, et parfois elles sont négligées.

Lorsque l'isolement du frein d'un véhicule est nécessaire (à la suite d'une avarie, telle un calage de freins), une nouvelle vitesse maximale devra être calculée puisque l'effort de freinage sera réduit ; pour ce faire, on déduira la masse freinée du véhicule incriminé de la masse freinée totale du convoi, et on procédera ensuite comme précédemment.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Frein automatique