Massacre de Gulumba

Massacre de Gulumba
Date
Lieu Gulumba, Drapeau du Nigeria Nigeria
Victimes Civils nigérians
Morts 27[1]
Blessés 12[1]
Auteurs ShababFlag.svg Boko Haram (suspecté)
Participants 70 hommes
Guerre Insurrection de Boko Haram
Coordonnées 11° 38′ 51″ nord, 14° 06′ 27″ est
Géolocalisation sur la carte : Afrique
(Voir situation sur carte : Afrique)
Massacre de Gulumba
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
(Voir situation sur carte : Nigeria)
Massacre de Gulumba

Le massacre de Gulumba a lieu le pendant l'insurrection de Boko Haram.

DéroulementModifier

Le soir du jeudi , environ 70 hommes armés circulant sur une quinzaine motos et un pick-up attaquent le village Gulumba, près de Bama, au nord dans l'État de Borno. Selon Baba Shehu, président de l’exécutif du secteur de Bama, 27 personnes ont été tuées, 12 autres blessées, et 300 maisons ont été incendiées. Les assaillants détruisent également 40 boutiques, tuent du bétail et dérobent aux habitants environ quatre millions de nairas[1],[2],[3].

Un autre massacre a lieu dans un village proche deux jours plus tard. Treize passagers d’un bus sont pris dans une embuscade et « tués de sang-froid » selon Baba Shehu. Ce dernier accuse les islamistes de Boko Haram d'être les auteurs de ces massacres[1],[3].

Le , l'armée nigériane s'empare d'un camp de Boko Haram près de Bama, elle affirme que sept jihadistes ont été tués[4].

RéférencesModifier

  1. a b c et d Nigeria : Boko Haram tue quarante personnes en moins d'une semaine, Jeune Afrique avec AFP, 5 novembre 2013.
  2. Lanre Ola, Ibrahim Mshelizza, Isaac Abrak et Bertrand Boucey, Des attaques imputées à Boko Haram font 70 morts au Nigeria, Reuters, 4 novembre 2013.
  3. a et b Nigeria: 27 morts dans une nouvelle attaque de Boko Haram, L'Express avec AFP, 4 novembre 2013.
  4. Li Zhijian, Nigeria : 7 membres de Boko Haram tués dans l'Etat de Borno (armée), Xinhua, 6 novembre 2013.