Mary Lowe Good

chimiste américain
Mary Lowe Good
Mary Lowe Good - ACS2004 crop.jpg
Mary Lowe Good en 2004.
Fonction
Secrétaire du Commerce des États-Unis
3 -
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Mary Lowe
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Distinctions
Liste détaillée
Agnes Fay Morgan Research Award (en) ()
Médaille Garvan-Olin ()
Médaille IRI ()
Glenn T. Seaborg Medal (en) ()
Médaille Priestley ()
Prix Philip Hauge Abelson de l'AAAS ()
Heinz Awards ()
Prix Vannevar-Bush (en) ()
Temple de la renommée des femmes de l'Arkansas (en)
Membre de l'AAASVoir et modifier les données sur Wikidata

Mary Lowe Good, née le à Grapevine (Texas) et morte le à Little Rock (Arkansas)[1], est une chimiste américaine.

Elle est chercheuse en chimie inorganique dans le cadre universitaire avant d'intégrer le secteur privé.

BiographieModifier

Mary Lowe est née à Grapevine, au Texas, de Winnie et John Lowe. La famille déménage à Kirby, en Arkansas, en 1942. Son père est directeur d'une école locale et sa mère, enseignante et bibliothécaire. La famille déménage ensuite à Willisville, dans l'Arkansas, où Mary fréquente le lycée puis le Arkansas State Teacher's College (maintenant l'Université de Central Arkansas) dans l'intention de devenir professeur d'économie domestique. Elle s'intéresse à la chimie à ses débuts et passe sa majeure en chimie et physique en obtenant son B.Sc. de l'Université de Central Arkansas en 1950.

Ses professeurs l'encouragent à poursuivre des études supérieures. Elle reçoit une bourse qui lui permet d'étudier la radiochimie avec Raymond R. Edwards à l'Université de l'Arkansas. À l'âge de 19 ans, comme assistant de recherche sur l'énergie atomique, elle reçoit sa première autorisation du gouvernement au niveau Q. En 1952, elle épouse Bill Jewel Good, un autre étudiant de troisième cycle en physique. Mary Lowe Good obtient sa maîtrise en 1953 et son doctorat en 1955 à l'Université de l'Arkansas. Elle étudie l’iode radioactif dans des solutions aqueuses (utilisé pour traiter les troubles de la thyroïde). Elle travaille sur des processus d'extraction par solvant de complexes métalliques et décrit les propriétés chimiques et physiques d'espèces chimiques dans un solvant organique. Elle explique pourquoi les solutions d'iode radioactif sont instables et détermine la concentration à laquelle les espèces seraient à des valeurs d'équilibre en appliquant l'effet de l'équation de Nernst.

Good est sous-secrétaire à la Technologie au Département du commerce des États-Unis de 1993 à 1997 sous la présidence de Bill Clinton. Elle occupe brièvement le poste de secrétaire américaine au Commerce par intérim du 3 au .

Good reçoit de nombreuses récompenses importantes, notamment la Médaille Garvan-Olin, la médaille d'or Othmer, la médaille Priestley, le prix Vannevar Bush et le prix Heinz pour la technologie, l'économie et l'emploi.

Good est décédée chez elle à Little Rock, Arkansas, le , à l'âge de 88 ans.

Prix et récompensesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Jan Cottingham, « Mary Good, Pioneering Arkansas Scientist, Dies at 88 », sur Arkansas Business, (consulté le )
  2. The Heinz Awards, Mary Good profile

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :