Mary Borden

écrivaine américaine
Mary Borden
Description de cette image, également commentée ci-après
Mary Borden (en blanc), en 1942
Naissance
Chicago (États-Unis)
Décès (à 82 ans)
Warfield (Royaume-Uni)
Activité principale
écrivain, poète, scénariste
Auteur
Langue d’écriture Anglais

Œuvres principales

The forbidden zone, 1929
Journey down a blind alley, 1946

Mary Borden est une écrivaine britannique et américaine.

BiographieModifier

Elle est née à Chicago le [1]. Elle est la fille du businessman William Borden. Elle étudie au Vassar College et obtient son bac en 1907. En 1909, elle se marie avec George Douglas Turner à Lausanne, ils auront trois enfants : Joyce (1909), Comfort (1910) et Mary (1914). En 1914, durant la Première Guerre mondiale, elle retourne en Angleterre pour travailler comme nurse dans un hôpital, puis dans la Somme elle recevra la croix de guerre. En 1915, elle rencontre le capitaine et futur brigadier général Edward Spears. Ils se marient en 1918. Durant l'entre-deux-guerres elle écrit ses premiers poèmes et le couple habitent en Lorraine. Devenue Lady Spears, elle garde cependant son patronyme de jeune fille comme nom de plume.

En 1940, elle est contacté par son amie Lady Hadfield, épouse de Sir Robert Hadfield, afin de l'aider à constituer une équipe sanitaire destinée à soutenir les troupes alliées sur le front. Constituée de personnels français et britanniques, l'unité ainsi formée prend le nom de Ambulance Hadfield-Spears. Mary Spears prend le commandement du personnel féminin de l'ambulance : les infirmières et les ambulancières. Au sein de cette équipe, elle participe aux campagnes des forces françaises libres, parcourant le Moyen-orient, l'Afrique du nord, l'Italie et la France. Elle meurt le [2].

BibliographieModifier

  • Three Pilgrims and a Tinker (1924)
  • Flamingo (1927)
  • Four O'clock (1927)
  • The Forbidden Zone (1929) OCLC: 1852756
  • Jehovah's Day (1929)
  • A Woman with White Eyes (1930)
  • Sarah Gay (1931)
  • Action for Slander (1937)
  • Journey Down a Blind Alley (1946)

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier