Martha Tilton

chanteuse américaine

Martha Tilton, née le à Corpus Christi (Texas) et morte le à Los Angeles (Californie), est une chanteuse de l'époque du swing aux États-Unis. Elle se fait connaître en 1939 avec son titre And the Angels Sing enregistré avec l'orchestre de Benny Goodman[1].

Martha Tilton
Image dans Infobox.
Martha Tilton en 1946.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
BrentwoodVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalité
Formation
Fairfax High School (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
Parti politique
Parti républicain de Californie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Label
Genre artistique
Site web

BiographieModifier

Née au Texas, sa famille déménage au Kansas alors qu'elle a trois mois puis en Californie lorsqu'elle a 7 ans[2]. Alors qu'elle est encore au lycée, elle se produit à la radio de Los Angeles[1]. Lors de sa Junior Year, elle est recrutée pour rejoindre le groupe Hal Grayson[3]. Après avoir travaillé avec le leader du groupe Jimmy Dorsey, elle rejoint le groupe de vocalistes Three Hits and a Mist (en)[1]. En 1939, elle est embauchée par Benny Goodman qui lui fait renregistrer And the Angels Sing, enregistré à la trompette par Ziggy Elman[3] à partir d'un air de folk hébreu[3]. La chanson inspire le film Quatre flirts et un cœur en 1944 bien que la chanson elle-même n'apparaisse pas dans le film[4].

En 1942, Johnny Mercer fonde le label Capitol Records[5] et signe Martha Tilton en solo. Certaines chansons sont des hits telles A Stranger in Town, I Should Care ou encore, I'll Walk Alone[1].

Durant la Seconde Guerre mondiale, elle part en tournée, chantant dans les camps d'entraînement de l'armée aux États-Unis et dans le Pacifique Sud avec la troupe de Jack Benny[2].

En 1949, Kurt Massey (en) l'invite à venir chanter avec lui à la télévision lors de son émission qui deviendra l'émission journalière la plus populaire de la chaîne CBS[2]. En parallèle, elle participe au The Jack Smith Show (en), un autre programme musical de 15 minutes journalier[6]. Dans les années 1940, elle fait quelques incursions dans le cinéma avec Crime, Incorporated (1945) et Swing Hostess (1944). En 1975, elle revient à la télévision pour la première fois depuis l'émission de Kurt Massey avec Queen of the Stardust Ballroom[7].

Son surnom, Liltin' Miss Tilton provient de son émission de radio, Liltin' Miss Tilton Time, diffusée dans les années 1940[1].

RéférencesModifier

  1. a b c d et e (en) John Fordham, « Obituary: Martha Tilton », sur the Guardian, (consulté le ).
  2. a b et c (en) Owen Callin, « Record Review », The Bakersfield Californian,‎ , p. 21 (lire en ligne).
  3. a b et c (en-US) Douglas Martin, « Martha Tilton, 91, ‘Sweetheart of Swing,’ Dies », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le ).
  4. George Marshall, Fred MacMurray et Betty Hutton, And the Angels Sing, (lire en ligne).
  5. (en) « Johnny Mercer (1909-1976) », sur New Georgia Encyclopedia (consulté le ).
  6. (en) « Shore & Tilton Figure in Smith Stanza Shuffle », The Billboard,‎ (lire en ligne).
  7. (en) « Martha Tilton Wil Appear in Television Special Soon », Independent Journal,‎ (lire en ligne).

Liens externesModifier