Markus Fierz

physicien suisse
Markus Fierz
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 94 ans)
KüsnachtVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Hans Eduard Fierz (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Autres informations
A travaillé pour
Maître
Dir. de thèse
Influencé par
Distinctions
Archives conservées par
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 351)[1]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 351a)[2]
Archives de l'École polytechnique fédérale de Zurich (en) (CH-001807-7:Hs 351b)[3]Voir et modifier les données sur Wikidata

Markus Eduard Fierz (né à Bâle, le , et mort à Küsnacht, le ) est un physicien suisse, plus particulièrement connu pour sa formulation du théorème spin-statistique et ses contributions en mécanique quantique, physique des particules et physique statistique. En 1979, il a reçu la médaille Max-Planck, et, en 1989, la médaille Albert-Einstein pour l’ensemble de ses travaux.

BiographieModifier

Il est le fils de Linda Fierz-David, analyste jungienne et le petit-fils d'Heinrich David (de), homme politique suisse[4].

TravauxModifier

Honneurs et distinctionsModifier

PublicationsModifier

  • Helv. Phys. Acta, 12, 1939, 3
  • avec W. Pauli, « On relativistic wave-equations for particles of arbitrary spin in an electromagnetic field », Proc. Roy. Soc., A 173, 1939, 221
  • « Zur Theorie der Multipolstrahlung», Helv. Phys. Acta, 22, 1949, 489
  • Helv. Phys. Acta, 29, 1956, 128
  • Spinors’’, in Proceedings of the International Conference on Relativistic Theories of Gravitation, H. Bondi (éd.), Londres, , Kings College, Université de Londres, 1965
  • « Warum gibt es keine magnetischen Ladungen ? », Helv. Phys. Acta, 37, 1964, 663
  • Die unit ¨aren Darstellungen der homogenen Lorentzgruppe, in Id. et al., Preludes in theoretical physics : en l’honneur de V. F. Weisskopf, A. de-Shalit, H. Feshbach and L. van Hove (éd.), Amsterdam, 1966
  • Vorlesungen zur Entwicklungsgeschichte der Mechanik, printemps 1972


Notes et référencesModifier

Liens externesModifier