Marine Bolliet

biathlète française

Marine Bolliet
Image illustrative de l’article Marine Bolliet
Marine Bolliet en 2014.
Contexte général
Sport Biathlon
Période active De 2005 à 2016
Site officiel www.marinebolliet.com
Biographie
Nom dans la langue maternelle Marine Bolliet
Nationalité sportive Française
Nationalité France
Naissance (34 ans)
Lieu de naissance Chambéry
Taille 1,63 m
Poids de forme 52 kg
Club SC La Féclaz

Marine Bolliet, née le à Chambéry, est une biathlète française, licenciée dans le club de La Féclaz. Championne du monde junior du relais féminin en 2007, elle a participé aux Jeux olympiques d'hiver de 2014 et à la coupe du monde où elle monte sur un premier podium en relais obtenu le à Oberhof aux côtés de Marie Dorin Habert, Anaïs Bescond et Sophie Boilley.

BiographieModifier

Marine Bolliet commence le biathlon en 2003. Médaillée de bronze en relais féminin aux mondiaux des jeunes en 2006, elle devient championne du monde junior en relais féminin en 2007 aux côtés de Marie-Laure Brunet et de Laure Bosc.

C'est à Oberhof en 2009 que Marine fait ses débuts en coupe du monde avec une soixante-deuxième place en sprint. Elle poursuit son apprentissage au haut niveau avec trois étapes de coupe du monde en 2011 à Ruhpolding, Anthloz-Anterselva et Oslo où sa meilleure performance est une quarantième place en sprint à Ruhpolding, elle déclare avoir eu une prise de conscience lors de cette saison sur le plan mental et physique[1].

Elle participe donc la saison 2011-2012 avec des performances plus régulières tout en incorporant l'équipe de France militaire[2]. Malgré l'étape d'Östersund ratée, elle se classe à trois reprises dans les points à Hochfilzen (deux fois en sprint et une fois en poursuite). Après la coupure de fin d'année, elle participe à son premier relais en remplaçant Brunet malade. Elle prend le troisième relais en conservant la quatrième place, permettant à la France de conserver une chance de podium avant le dernier relais de Sophie Boilley. Cette dernière profite de la contre-performance de Magdalena Neuner au tir debout (cinq balles sorties) pour s'emparer de la troisième place, Marine Bolliet monte ce à Oberhof sur son premier podium de coupe du monde[3]. Deux jours après ce podium, elle réalise sa performance individuelle en coupe du monde avec une seizième place en sprint[4]. Elle a remporté le sprint féminin au championnat du monde militaire à Annecy-Le Grand Bornand en 2013.

En , elle prend part aux Jeux olympiques de Sotchi, seulement présente sur l'individuel qu'elle termine 26e.

Au début de la saison 2014-2015, elle entre pour la première fois dans le top 10 dans une épreuve de Coupe du monde avec sa huitième place à la poursuite de Östersund.

Elle prend sa retraite sportive au printemps 2016.

PalmarèsModifier

Jeux olympiques d'hiverModifier

Épreuve / Édition Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
Jeux olympiques 2014
  Sotchi
26e

Légende :

  • — : épreuve non disputée par Marine Bolliet

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 32e en 2015.
  • Meilleur résultat individuel : 8e place.
  • 2 podiums en relais.

Classements détaillésModifier

Année Classement général final Points
2009-2010 Non classée 0
2010-2011 97e 1
2011-2012 62e 56
2012-2013 50e 95
2013-2014 49e 121
2014-2015 32e 237
2015-2016 79e 22

Championnats du monde juniorModifier

  • Médaille de bronze du relais en 2006 (jeune).
  • Médaille d'or du relais en 2007.

Championnats d'EuropeModifier

SéniorModifier

  • Médaille de bronze du sprint en 2011.
  • Médaille d'argent de la poursuite en 2011.

JuniorModifier

  • Médaille d'or du sprint et de la poursuite en 2008.
  • Médaille de bronze du sprint et de la poursuite en 2009.

IBU CupModifier

  • 11 podiums individuels, dont 2 victoires.

RéférencesModifier

  1. Gros plan sur Marine Bolliet, ski-nordique.net, Mirko Hominal, 19 décembre 2011.
  2. Bastien Poirrier et Marine Bolliet rejoignent l'équipe de France militaire, ski-nordique.net, Mirko Hominal, 21 juin 2011.
  3. Les biathlètes Françaises débutent bien l'année, ski-nordique.net, Mirko Hominal, 4 janvier 2012
  4. Neuner ou la réaction parfaite d'une très grande championne, ski-nordique.net, Mirko Hominal, 6 janvier 2012.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :