Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Ganga.

Maria João Ganga est une réalisatrice de cinéma angolaise[1].

Maria João Ganga
Maria João Ganga (8033314887).jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Huambo (Angola)
Nationalité
Angolaise
Formation
École supérieure d'études cinématographiques
Activité
Réalisatrice de cinéma
Autres informations
Distinction
Prix du public (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales
Attends, la ville sera vide (Na Cidade Vazia)

BiographieModifier

Maria João Ganga est née à Huambo, une ville du centre de l'Angola, elle fait des études de cinéma à Paris à l'ESEC. Elle travaille ensuite comme assistante réalisatrice sur plusieurs documentaires, elle participe ainsi en 1997 au tournage du documentaire Rostov-Luanda d'Abderrahmane Sissako[2]. Elle écrit et met en scène plusieurs pièces et dirige une troupe de théâtre pour enfant[3]. En 2004, deux ans après la fin de la guerre civile en l'Angola pendant 27 ans, Maria João Ganga est la première femme à réaliser un film de long métrage dans le pays: Attends, la ville sera vide (Na Cidade Vazia)[4].

FilmographieModifier

  • 2004 : Attends, la ville sera vide (Na Cidade Vazia) Long Métrage - 90 min - Prix du Public, Festival de Milan 2004 - Prix du jury, Festival du Films de Paris, Prix du jury Graine de Cinéphage Festival des films de femmes de Créteil Avec : Roldan Joao, D. Fernandes Fonseca, Raul Rosario, Julia Botelho, Ana Burstoff[5]

Notes et référencesModifier

  1. « Maria João Ganga », sur IMDb (consulté le 8 septembre 2016)
  2. « Maria Joao Ganga », (consulté le 8 septembre 2016)
  3. FCAPA, « FCAPA les réalisateurs : Maria Joao GANGA », sur www.africapt-festival.fr (consulté le 8 septembre 2016)
  4. « Maria João GANGA - biographie », sur africultures.com (consulté le 8 septembre 2016)
  5. FCAPA, « FCAPA films 04: "Attends, la ville sera vide (Na Cidade Vazia)" de Maria Joao Ganga », sur www.africapt-festival.fr (consulté le 8 septembre 2016)

Voir AussiModifier