María Enríquez de Luna

Maria Enriquez de Luna
Image illustrative de l'article María Enríquez de Luna

Titre Duchesse de Gandia
(1497 - 1511)
Allégeance Couronne de Castille
Biographie
Naissance
Décès
Gandia
Père Henri Enríquez y Fernández de Córdoba
Mère Maria de Luna y Herrera
Liaisons Pedro Luis de Borja, Juan Borgia
Enfants Isabel de Borja y Enríquez
Jean II de Gandie

Image illustrative de l’article María Enríquez de Luna
Blason Maria Enriquez de Luna

María Enríquez de Luna (1474 - Gandia, 1539), fut duchesse et régente du Duché de Gandia (1497-1511). Elle était l'épouse de Juan Borgia, second duc de Gandia. Fille de Henri Enríquez, amiral de Sicile, et de Maria de Luna. Henri Enríquez était le fils de Fadrique II Enríquez, amiral de Castille, et de Marie-Thérèse Fernández de Córdoba. Il était également le frère de Jeanne Enríquez[1], la mère de Ferdinand le Catholique, et le frère de María Enríquez, arrière-grand-mère d'Éléonore de Tolède.

Elle a fait des travaux importants monuments tels que le Monastère Saint-Jérôme de Cotalba et le Collégiale Sainte-Marie de Gandia.

Mariages et postéritéModifier

Elle fut mariée à Pedro Luis de Borja. En raison de sa mort prématurée le , le mariage n'étant pas consommé, elle épouse son frère cadet, Juan, en en la ville de Barcelone, Juan reçoit également le duché de Gandia et la faveur des rois espagnols.

Juan Borgia et María Enríquez de Luna ont un fils, Jean II de Gandie, qui épouse Jeanne d'Aragon, fille naturelle d'Alphonse d'Aragon, archevêque de Saragosse.

Ces derniers ont, notamment, un fils (le petit-fils de Giovanni), François Borgia, duc de Gandia, vice-roi de Catalogne, canonisé en 1671 par Clément X.

Représentation à la télévisionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Fille de Fadrique II et de sa femme, Mariana Fernández de Córdoba.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Soler Salcedo, Juan Miguel (2008). Nobleza Española: grandeza inmemorial 1520. Visión Libros. (ISBN 8498861799).
  • Salazar y Acha, Jaime de (2010). «Una rama subsistente del linade de Borja en la América española». Boletín de la Real Academia Matritense de Heráldica y Genealogía (75): p. 16–17. OCLC 27332380.

Articles connexesModifier