Manuel Sola

coureur cycliste espagnol

Manuel Sola Arjona (né le à Huéscar dans la province de Grenade, en Andalousie) est un coureur cycliste espagnol.

Manuel Sola
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Nom de naissance
Manuel Sola ArjonaVoir et modifier les données sur Wikidata
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (28 ans)
HuéscarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2012Andalucía amateur
2013GSport-Valencia Terra i Mar
01.2015-07.2016[n 1]Caja Rural-Seguros RGA amateur
2017Caja Rural-Seguros RGA amateur
Équipes professionnelles
2014Keith Mobel-Partizan
07.2016-12.2016[n 2]Burgos BH
08.2017-12.2017[n 3]Caja Rural-Seguros RGA (stagiaire)

BiographieModifier

Champion d'Espagne cadets chez les jeunes, Manuel Sola est membre en 2011 et 2012 de l'équipe Andalucía amateur. En 2013, il rejoint la formation GSport-Valencia Terra i Mar. Il est notamment durant cette saison troisième du championnat d'Andalousie, neuvième du Tour de Zamora et du championnat d'Espagne sur route pour amateurs. Il rejoint l'année suivante l'effectif de l'équipe continentale Keith Mobel-Partizan[1].

Il retourne dans les rangs amateurs en 2015 dans la filiale de l'équipe professionnelle Caja Rural-Seguros RGA[2]. Il doit cependant mettre un terme à sa saison dès le mois de juin en raison d'une grave blessure au genou[3].

Durant la saison 2016, il remporte les classements de la montagne du Tour de Navarre et du Tour de Ségovie. Le 19 juin, il s'impose lors de la Almuñécar Cota 1200, une course contre-la-montre[4]. En juillet, il s'adjuge le Premio Nuestra Señora de Oro, dixième manche du Torneo Euskaldun[5]. Il remporte également le classement général du Tour de Zamora, acquis notamment grâce au succès de son équipe lors de l'épreuve contre-la-montre par équipes. Ces bons résultats lui permettent ainsi de redevenir coureur professionnel au sein de la formation Burgos BH, au mois de juillet[6]. Sous ses nouvelles couleurs, il termine 20e du Circuit de Getxo. Cette expérience se révélera cependant de courte durée, puisqu'il redescend une nouvelle chez les amateurs dès l'année suivante, toujours dans l'équipe réserve de Caja Rural.

Il entame 2017 d'une bonne manière en prenant la quatrième place du Circuito Guadiana, qui inaugure alors le calendrier de la Coupe d'Espagne de cyclisme. Deux jours plus tard, il s'adjuge l'épreuve élite de la Subida a la Virgen de la Sierra[7]. Il se distingue ensuite parmi les professionnels en terminant 6e de la Classica da Arrábida au Portugal. De retour au pays, il se classe 2e du Trophée Iberdrola, où il s'incline au terme d'une courte montée derrière le coureur galicien Pedro Merino[8], puis troisième du réputé Memorial Valenciaga, autre épreuve comptant pour la Coupe d'Espagne. Il renoue avec le succès au mois d'avril en s'imposant en solitaire sur la Subida a Urraki, manche du Torneo Euskaldun[9],[10]. Il enchaîne près de deux semaines plus tard avec le Tour de Navarre, au cours duquel il obtient une deuxième d'étape sur l'étape reine de l'épreuve, derrière le futur vainqueur Harm Vanhoucke, avant de prendre la 5e place du classement général. Durant l'été, il se montre une nouvelle fois à son avantage sur le circuit professionnel en finissant 11e du Trophée Joaquim-Agostinho. Tenant du titre sur le Tour de Zamora, il participe à la domination collective de sa formation en gagnant tout d'abord la première étape avec celle-ci, un contre-la-montre par équipes[11]. Il termine finalement quatrième au classement final, remporté par son coéquipier uruguayen Mauricio Moreira. À compter du mois d'août, il intègre l'équipe première de Caja Rural en tant que stagiaire, qui le sélectionne pour participer à deux courses professionnelles aux États-Unis : le Tour de l'Utah ainsi que le Colorado Classic[12]. Il en prend respectivement les 59e et 46e places. Après cette expérience, il retourne sur le continent européen et continue à disputer des compétitions. Avec l'équipe réserve, il est notamment 10e du Tour du Piémont pyrénéen. En octobre, il signe initialement un contrat en faveur de l'équipe continentale portugaise RP Boavista, tout comme son coéquipier Óscar Pelegrí. Il se voit cependant suspendu provisoirement par la Fédération royale espagnole de cyclisme, en raison d'un contrôle anti-dopage effectué au mois de mai qui se révèle positif à la testostérone, à l'occasion du Tour de Navarre dont il avait pris la 5e place[13].

PalmarèsModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2016 2017
UCI Europe Tour 1 688e[14] 1 316e[15]
UCI America Tour 351e[16]

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2015 au 21 juillet 2016
  2. Du 22 juillet 2016 au 31 décembre 2016
  3. Du 1er août 2017 au 31 décembre 2017

RéférencesModifier

  1. (es) « Manuel Sola Arjona: "Me debo al trabajo en equipo para », sur esciclismo.com,
  2. (es) « Manuel Sola aportará experiencia y trabajo al Caja Rural amateur », sur ciclo21.com,
  3. (es) « Manuel Sola (Caja Rural-RGA) pone el punto y final a 2015 por una lesión de rodilla », sur biciciclismo.com,
  4. (es) « Victoria incontestable de Manuel Sola en la Cota 1200 », sur andaluciaciclismo.com,
  5. (es) « 10ª Torneo Euskaldun: Manuel Sola remata en Murgia (Álava) », sur ciclo21.com,
  6. (es) « El Burgos-BH ficha a Manuel Sola (Caja Rural - Seguros RGA) », sur biciciclismo.com,
  7. (es) « El granadino Manuel Sola se hace con la IV Subida al Santuario Virgen de la Sierra », sur deportivia.com,
  8. (es) « Pedro Merino (Súper Froiz) conquista el 70 Trofeo Iberdrola », sur esciclismo.com,
  9. (es) « El granadino Manuel Sola se impone en Urraki », sur diariovasco.com,
  10. (es) « Euskaldun: Manuel Sola (Caja Rural-RGA), el más fuerte en Azpeitia », sur zikloland.com,
  11. (es) « Vuelta a Zamora: Caja Rural-Seguros RGA golpea primero en la crono de Villalpando », sur esciclismo.com,
  12. (es) « Manuel Sola vuelve a profesionales con Caja Rural en dos pruebas en EEUU », sur mundodeportivo.com,
  13. (es) « Manuel Sola, suspendido por un presunto positivo », sur ciclo21.com,
  14. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2016 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  15. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 29 octobre 2017)
  16. (en) « UCI America Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 30 octobre 2017)

Liens externesModifier