Maison nationale de Vinohrady

La Maison nationale de Vinohrady (en tchèque : Národní dům na Vinohradech), anciennement connue sous le nom de ÚKDŽ (Maison centrale de la culture des cheminots), est un bâtiment néo-Renaissance servant de centre culturel et centre social à Prague, dans le quartier de Vinohrady - Prague 2.

Maison nationale de Vinohrady
Présentation
Fondation
Style
Architecte
Antonín Turek (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Státní fond kultury České republiky (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Localisation
Adresse
1 Korunní (d) Voir et modifier les données sur Wikidata
Prague
 Tchéquie
Aire protégée
Monuments urbains de Vinohrady (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Carte

Histoire modifier

 

Le bâtiment a été construit en 1893-1894 selon le projet de l'architecte Antonín Turk.

Le bâtiment a été créé à l'occasion de l'intégration de Královské Vinohrady à la ville de Prague en 1879. Une grande partie de l'architecture typique de Vinohrady des rues Francouzská, Anglikská et Bělehradská date également de cette période. Le centre urbain de la ville à cette époque était Purkyňovo náměstí (aujourd'hui Place de la Paix), c'est pourquoi le centre communautaire était situé ici.

Les 9 à 11 avril 1898, le congrès fondateur du Parti national social tchèque s'est tenu ici.

Le 22 mai 1921, la communauté légionnaire tchécoslovaque a été fondée ici.

Après le coup d'État de Prague de février 1948, le bâtiment est tombé en ruine. En 1955, le bâtiment a été acquis en mauvais état par les Chemins de fer tchécoslovaques et est reconstruit (1959). Après la reconstruction, il s'appelait la Maison culturelle centrale des cheminots (ÚKDŽ)'[1].

Les 27-29 juin 1967, s'y tient le IVe Congrès de l'Union des écrivains tchécoslovaques.

Description modifier

Le bâtiment néo-Renaissance à deux étages se compose d'un bâtiment à trois ailes s'ouvrant sur les rues Slezská et Korunní[2].

En octobre 1992, le bâtiment est passé entre des mains privées. Actuellement, il y a deux restaurants au rez-de-chaussée du bâtiment.

Références modifier

  1. Národní dům (Ústřední kulturní dům železničářů, náměstí Míru). In: Atlas Česka [online]. ©2007–2023 [cit. 10. 2. 2023]. Dostupné z: https://www.atlasceska.cz/pamatky/narodni-dum-ustredni-kulturni-dum-zeleznicaru-namesti-miru-20546
  2. « Modèle {{Lien conférence}} : titre communication manquant »

Liens externes modifier

Sur les autres projets Wikimedia :