Maison de l'architecte Rogé Beauvir

maison à Larmor-Plage (Morbihan)
Maison de l'architecte Rogé Beauvir
Présentation
Type
Fondation
Architecte
Roger Beauvir (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Propriétaire
Roger Beauvir (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Patrimonialité
Localisation
Adresse
Parc de la CitadelleVoir et modifier les données sur Wikidata
Larmor-Plage, Morbihan
Flag of France.svg France
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Bretagne
voir sur la carte de Bretagne
Red pog.svg
Localisation sur la carte du Morbihan
voir sur la carte du Morbihan
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’arrondissement de Lorient
voir sur la carte de l’arrondissement de Lorient
Red pog.svg

La maison de l'architecte Rogé Beauvir[1] est une maison de Larmor-Plage dans le Morbihan (France).

LocalisationModifier

Le bâtiment est situé 12, parc de la Citadelle, en face de la citadelle de Port-Louis[1].

HistoriqueModifier

La maison est érigée en 1957[1], selon les plans de l'architecte Rogé Beauvir[2] pour son propre usage[1],[3].

La maison obtient le label « Patrimoine du XXe siècle » le [1].

ArchitectureModifier

La maison est bâtie en béton[1]. Construite sur deux niveaux, elle est couverte d'un toit-terrasse[1]. Le rez-de-chaussée n'est que partiellement construit, l'étage prenant en partie support sur de fins piliers de soutien[1]. Un balcon courbe, évoquant la silhouette d'un paquebot[1], est construit en porte-à-faux à l'étage[1], auquel on accède par un escalier tournant suspendu extérieur[1]. De larges baies, dont une est pourvue d'un vitrage de 7 m, sont produites par Saint-Gobain[1] et ouvrent l'étage.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k et l « Maison de l'architecte Rogé Beauvir », notice no EA56000004, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Fiche biographique sur AGORHA.
  3. Il est par ailleurs avancé que Roger Le Flanchec a procédé à l'étude d'une maison à la même période pour un Robert Beauvir, corrigé en Roger Beauvir dans l'annexe, en ligne [1].