Magasin du Printemps de Fort-de-France

Le magasin Printemps de Fort-de-France est un bâtiment situé à l'angle de la rue Antoine-Siger et de la rue de la République à Fort-de-France, en Martinique.

Magasin du Printemps de Fort-de-France
Printemps immeuble Molinard FdF.jpg
Présentation
Type
Destination initiale
Destination actuelle
Désaffecté
Architecte
Construction
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de la Martinique
voir sur la carte de la Martinique
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Petites Antilles
voir sur la carte des Petites Antilles
Red pog.svg

HistoireModifier

Un magasin nommé Printemps s'installe en 1901 dans la rue Saint-Louis (actuelle rue Antoine-Siger) à Fort-de-France, qui est la rue la plus animée de la ville où se trouvent déjà tous les magasins de mode[1]. Son propriétaire profite de la notoriété du grand magasin parisien, Le Printemps, pour en reprendre, sans autorisation ni affiliation, le nom et l'allure.

La construction du dôme coiffant la tour d'angle hexagonale est confiée à l'architecte Pierre-Henri Picq, qui a déjà œuvré sur la cathédrale, la Bibliothèque Schœlcher et la halle du marché, qui réalise ici l'un de ses rares édifices pour particulier. Ce bâtiment abrite successivement de nombreux commerces depuis le début du XXe siècle.

Le magasin Printemps abandonne le bâtiment pour déménager en 1931 dans un bâtiment plus grand d'architecture art-déco, construit par M. Merlande à l'angle des rues Antoine-Siger et Schœlcher. Il est maintenant nommé Au Printemps et est le premier grand magasin de la Martinique.

DescriptionModifier

Comme la cathédrale Saint-Louis, ce magasin est composé d'une structure métallique visible qui le charpente entièrement. Il s'élève sur un rez-de-chaussée et deux niveaux. L'angle du bâtiment forme une petite tour hexagonale, percée de grandes baies, surmontée d'un dôme percé de six œils-de-bœuf qui domine la rue.

RéférencesModifier

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier