Madho Singh II

Maharaja de Jaipur de 1880 à 1922

Madho Singh II
Illustration.
Titre
Maharaja de Jaipur

(41 ans, 11 mois et 21 jours)
Couronnement
Prédécesseur Ram Singh II
Successeur Man Singh II
Biographie
Dynastie Maison des Maharajas de Jaipur
Date de naissance
Date de décès (à 61 ans)
Père Ram Singh II
Enfants Man Singh II
Résidence Palais royal des Maharajas de Jaipur
Maharaja de Jaipur

Madho Singh II, né le et mort le , est le Maharaja de Jaipur de 1880 à 1922.

Il fut l'un des souverains de Jaipur, le plus philosophe. Madho Singh II aimait les arts et les lettres, jusqu'à en devenir fou en 1920.

BiographieModifier

Roi de JaipurModifier

Madho Singh II devient roi de Jaipur en 1820 après la mort de son père, le roi Ram Singh II. Il succède à son père à l'âge de 19 ans. Dès le début de son règne, il montre à ses jugés qu'il est un souverain autoritaire et qui n'hésite pas à punir ses jugés. C'est un monarque absolu qui n'a d'ordre à recevoir de personne. Il était très colérique, même envers les gens de sa famille, comme son fils le futur roi Man Singh II.

Guerres civilesModifier

Madho Singh II règne avec un pouvoir absolu sur Jaipur. Contrairement aux autres souverains de Jaipur, il s'oppose aux forces britanniques. Une guerre civile commence donc entre les deux puissances à partir de 1906. Le conflit se termine en 1910, avec la mort du roi d'Angleterre Edouard VII. Il sort victorieux de cette guerre, il devient par la suite un souverain philosophe.

De la Philosophie à la FolieModifier

 
Le roi Madho Singh II.

Madho Singh II est l'un des seuls monarques de Jaipur à être philosophe. Il devient un souverain philosophique à partir de 1912, il devient un homme très connu dans toutes les Indes. Mais cette philosophie va très vite l'importer ; à partir de 1920, il devient un homme fou, obsédé par les livres philosophiques. Il menace même son épouse et ses conseillers, Madho Singh II devient un malade mental vers la fin de sa vie. Il tue des animaux qu'il donne à son épouse plein de sang, il insulte ses ministres et parfois les blesse violemment.

Fin de vieModifier

En 1922, la folie l'emporte et il s'éteint à Jaipur, laissant le trône à son fils Man Singh II. Le corps de Madho Singh II est brûlé et ses cendres placées dans la basilique royale de Jaipur.