Macrocytose

La macrocytose est une anomalie induisant des érythrocytes (globules rouges) de grande taille (diamètre supérieur à 9 microns se traduisant à la numération sanguine par un volume globulaire moyen supérieur à 98fL). On l'observe lors de certaines anémies ou lors d'un alcoolisme chronique. L'anémie est dite alors « macrocytaire ».

DescriptionModifier

En médecine, la macrocytose (macros, grec pour grand) est l'apparition de globules rouges ( macrocytes ) anormalement gros , qui apparaissent dans la formule sanguine après qu'un échantillon de sang a été prélevé et dont le volume globulaire moyen (VGM) est supérieur à 98 femto litres ( fl) . S'il y a une anémie en même temps, on parle d'« anémie macrocytaire »[1].

On observe entre autres une macrocytose :

  • lors du traitement de l'anémie par carence (régénérative) ;
  • chez les fumeurs ;
  • dans la cirrhose du foie ;
  • en cas d'alcoolisme, jusqu'à quatre mois après la fin de la consommation d'alcool et avec une carence en vitamine B12 ou en acide folique[1].

Chez l'animal, les troubles myéloprolifératifs et la leucémie féline peuvent également être responsables de macrocytose. Chez les chiots , la macrocytose est physiologique dans les premiers jours de vie[2].

La macrocytose peut se produire comme un artefact dans des échantillons trop vieux ou endommagés[2].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (de)L. Thomas (Hrsg.): Labor und Diagnose. 5. Aufl. (1998). p.  486. TH-Books-Verl.-Ges. Frankfurt/Main. (ISBN 3-9805215-3-2).
  2. a et b (de)R. Mitschke: Interpretation von Veränderungen im Blutausstrich – 2. Erythrozyten und Thrombozyten. In: Fachpraxis 49 (2006), p.  14–20.

Liens externesModifier