Maître restaurateur

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir maître.

Le titre de maître restaurateur, créé en 2007[1], est décerné par l’État, au travers des préfets, à partir d'un audit réalisé par un organisme indépendant. Il s'agit du seul titre officiel pour la restauration, désormais inscrit dans la loi ce qui lui confère une importance supplémentaire[2]. Il met en avant des compétences professionnelles reconnues et l'engagement à travailler des produits bruts, essentiellement frais. Ce titre permet au consommateur d'identifier les restaurateurs de métier, et de les sécuriser concernant la nature de la prestation.

Notes et référencesModifier