MPEG-H est un groupe de normes internationales créé par le groupe d'experts MPEG de l'ISO/CEI sous l’appellation ISO/IEC 23008[1]. MPEG-H est constitué de quinze « parties », dont une norme de compression vidéo, une norme de compression audio, une norme de format conteneur ainsi que des documents liés.

Les 15 parties sont:

  • Part 1: MPEG media transport (MMT)[2], un format conteneur.
  • Part 2: High efficiency video coding[3], également publié par l'UIT-T sous le nom H.265[4], une norme de compression vidéo.
  • Part 3: 3D audio[5], une norme de compression audio.
  • Part 4: MMT Reference and Conformance Software
  • Part 5: Reference Software for High Efficiency Video Coding
  • Part 6: 3D Audio Reference Software
  • Part 7: MMT Conformance
  • Part 8: Conformance Specification for HEVC
  • Part 9: 3D Audio Conformance Testing
  • Part 10: MPEG Media Transport Forward Error Correction Codes
  • Part 11: MPEG Media Transport Composition Information
  • Part 12: Image File Format, également connu sous le nom High Efficiency Image File Format (HEIF)
  • Part 13: MPEG Media Transport Implementation Guidelines
  • Part 14: Conversion and coding practices for high-dynamic-range and wide-colour-gamut video
  • Part 15: Signalling, backward compatibility and display adaptation for HDR/WCG video

Notes et référencesModifier

  1. (en) « MPEG-H », sur mpeg.chiariglione.org (consulté le 28 août 2020)
  2. (en) « ISO/IEC 23008-1:2017 », sur iso.org (consulté le 28 août 2020)
  3. (en) « ISO/IEC 23008-2:2020 », sur iso.org (consulté le 28 août 2020)
  4. (en) « H.265 : High efficiency video coding », sur itu.int (consulté le 28 août 2020)
  5. (en) « ISO/IEC 23008-3:2019 », sur iso.org (consulté le 28 août 2020)