Ouvrir le menu principal

M6 Suisse
Image illustrative de l’article M6 Suisse

Création (conventionée par le CSA)
Propriétaire Groupe M6 (RTL)
Langue Français
Pays Drapeau de la France France diffusée uniquement en Drapeau de la Suisse Suisse
Statut Généraliste nationale privée
Siège social Neuilly-sur-Seine
Chaîne sœur M6 (France)
W9
6ter
Paris Première
Téva
M6 Music
M6 Boutique
Série Club
Gulli
Canal J
RTL9
Best of Shopping
Site web www.m6.fr
Diffusion
Analogique Non
Numérique Non
Satellite Eutelsat 9A (9°Est)
Câble Cablecom, Naxoo
IPTV Swisscom TV, Sunrise TV

M6 Suisse est une chaîne de télévision généraliste française diffusant une fenêtre publicitaire exclusive et spécifique à destination de la Suisse romande. Elle fait partie du Groupe M6. Le programme est identique à la chaîne privée M6 à l'exception des publicités.

Sommaire

Histoire de la chaîneModifier

M6 Suisse a été conventionnée par le CSA le et autorisée à diffuser son programme sur un second signal satellite spécifique pour la Suisse avec des publicités adaptées à ce marché (fenêtre publicitaire). La chaîne est diffusée en clair sur le satellite Eutelsat 9EA (9°Est), ainsi que sur plusieurs réseaux câblés suisses.

Le , la Radio télévision suisse (RTS) a déposé plainte contre M6 Suisse devant la cour civile fribourgeoise pour violation des droits d'auteur et concurrence déloyale. La RTS accuse M6 de ne pas respecter les droits de retransmission et/ou les droits d'exclusivités pour certains programmes (notamment les séries et les films) que la RTS a acquis pour la Suisse. Le Tribunal fribourgeois ne s'étant pas prononcé en faveur de la RTS, cette dernière a annoncé le avoir fait recours auprès du Tribunal Fédéral.

La RTS a annoncé le avoir remporté une bataille dans le litige l'opposant à M6. Le Tribunal Fédéral a en effet annulé le verdict du Tribunal fribourgeois qui devra réexaminer le dossier. Cette décision n'a pas d'influence sur la diffusion d'M6 Suisse.

Le , la RTS annonce avoir gagné son procès face à M6, près de 6 ans après le dépôt de plainte. Selon la chaîne romande, le Tribunal cantonal de Fribourg a en effet reconnu que la diffusion d'M6 Suisse viole la loi sur le droit d'auteur et la loi contre la concurrence déloyale. La RTS et SRG SSR idée suisse ont annoncé qu'elles allaient maintenant examiner « toutes les actions à entreprendre pour faire respecter leurs droits »[1],[2].

Les publicités pour la Suisse sont gérées par l'entreprise Goldbach Media (Switzerland) AG (anciennement IP Multimedia (Suisse))[3] qui s'occupe déjà de plusieurs fenêtres publicitaires en Suisse.

Selon le journal suisse Le Matin Dimanche, les téléréseaux Citycable (Lausanne) et naxoo (Genève et Chablais valaisan) ne diffuseraient plus la fenêtre publicitaire d'M6 Suisse, respectivement dès le et le [4].

À la suite de cela, la presse annonce le qu'M6 a déposé plainte contre la RTS et publisuisse pour concurrence déloyale. La chaine française estime que la RTS fait pression sur les téléréseaux pour que ceux-ci arrêtent la diffusion de la fenêtre publicitaire avant que le Tribunal fédéral ne se soit prononcé sur le recours d'M6. Les téléréseaux genevois et lausannois invoquent quant à eux des raisons commerciales pour justifier cet arrêt[5],[6]. À ce sujet, voir aussi le chapitre Interruption de la diffusion.

Le , le Tribunal fédéral a donné raison à M6 dans le conflit l'opposant à la RTS. Selon les juges, la fenêtre publicitaire ne viole ni la loi sur le droit d'auteur, ni celle sur la concurrence déloyale. Ils ont également estimé que la loi suisse n'est pas applicable dans cette affaire et que seule celle du pays d'émission fait référence. La SSR et la RTS se disent très déçu et attendent les considérants du Tribunal fédéral pour prendre position[7].

Identité visuelle (logo)Modifier

ProgrammeModifier

M6 Suisse diffuse strictement les mêmes programmes que la version française à la différence des spots publicitaires qui sont spécifiques au marché suisse.

DistributionModifier

Actuellement, la plupart des téléréseaux romands diffusent M6 Suisse. Certains réseaux, notamment fribourgeois et neuchâtelois, le font pratiquement depuis le début. M6 Suisse n'a conquis le bassin lémanique que plus tard puisque les téléréseaux ont longtemps refusé de diffuser cette chaîne. Ainsi, naxoo diffuse M6 Suisse, dans le canton de Genève et dans une partie du Chablais valaisan, officiellement depuis le (selon les abonnés, depuis le courant février). Les Services Industriels de Lausanne diffusent la chaîne depuis le . Tous ces réseaux diffusaient précédemment la version originale d'M6.

Pour faciliter l'extension de sa zone de diffusion et ainsi augmenter le prix de vente de ses publicités, M6 rétribue les téléréseaux diffusant son signal suisse[8],[9]. En 2010 on apprend qu'M6 rémunère les téléréseaux 0.60 franc suisse (CHF) par abonné et par année. Cela représente 45 000 CHF par an pour un téléréseau comme Citycable et jusqu'à 90 000 CHF pour naxoo[10].

Avec ces nouvelles zones de diffusion, IP Multimedia estime à 1 million le nombre de téléspectateurs potentiels pour M6 Suisse ()[11].

Interruption de la diffusionModifier

En 2006, lors de la coupe du monde de football, les matchs diffusés par M6 n'ont pas été diffusés par M6 Suisse car les droits de retransmission de ces compétitions pour la Suisse appartenaient à SRG SSR idée suisse. Les téléspectateurs des téléréseaux reprenant ce signal se sont donc retrouvés devant un écran noir, provoquant l'ire des abonnés. Ce problème, qui avait remis en lumière la question de la légalité de cette fenêtre publicitaire, a poussé certains téléréseaux à revenir temporairement au signal français.

En 2010, pour des raisons commerciales, Citycable, le téléréseau de la ville de Lausanne, a suspendu la diffusion du au . Durant cette période, la chaine était remplacée par la version française d'M6. Cela concernait également les réseaux reprenant l'offre numérique en DVB-T de Citycable. Pour les mêmes raisons, il était également prévu que le téléréseau genevois naxoo interrompe la diffusion à partir du , mais il n'en a finalement rien été.

AudiencesModifier

Avec une audience moyenne de 8,8 % de part de marché en 2016, M6 est la troisième chaîne suisse francophone la plus regardée, derrière RTS Un (19,5 %) et TF1 (11 %).

Audiences en pourcentage de 2011 à 2016
2011 2012 2013 2014 2015 2016
8,2 % 9,2 % 8,4 % 9,3 % 9,0 % 8,8 %

Source : Mediapulse[12]

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier