Mélusine (groupe)

groupe musical français
(Redirigé depuis Mélusine (musique))
Mélusine
Pays d'origine Drapeau de la France France
Genre musical Folk
Années actives 1973–1990
Labels Polydor (principalement)
Composition du groupe
Anciens membres Jean-François Dutertre
Jean-Loup Baly
Yvon Guilcher
Dominique Regef
Emmanuelle Parrenin
Jacques Mayoud

Mélusine est un groupe folk français, fondé en mai 1973 par Jean-François Dutertre (chant, épinette des Vosges...), Jean-Loup Baly (chant, accordéon diatonique...), Dominique Regef (vielle à roue, violoncelle...) et Emmanuelle Parrenin (chant). Dès septembre 1974, Le quatuor devient un trio avec l'arrivée d'Yvon Guilcher (chant, cornemuse...) et le départ de Dominique Regef et d'Emmanuelle Parrenin. Cette formation sera stable pendant de nombreuses années[1],[2].

HistoriqueModifier

Source :[2]

En mai 1973, Jean-Loup Baly et Jean-François Dutertre créent le groupe Mélusine avec Dominique Regef et Emmanuelle Parrenin, deux autres musiciens du folk-club parisien Le Bourdon.

Cette première formation dure peu de temps et dès septembre 1974, le groupe se reforme en trio avec Yvon Guilcher (chant, cornemuse...) après le départ de Dominique Regef et d'Emmanuelle Parrenin. Cette formation sera stable pendant de nombreuses années.

Cette musique, tous la pratiquaient depuis longtemps, voire pour Yvon Guilcher depuis l'enfance. En effet, tous participaient activement depuis 1969 à la naissance du « mouvement folk » en France. Jean-Loup Baly et Jean-François Dutertre, en particulier, chantaient déjà ensemble depuis 1967.

Dès lors, pendant vingt ans, Mélusine enchaîne concerts, bals, tournées en France et à l'étranger, stages et disques et devient l’un des groupes phares du "mouvement folk".

En effet, outre les concerts, le groupe se consacre également au collectage et multiplie les stages et les animations pour transmettre et développer la pratique de la musique traditionnelle. Le groupe participera aussi à l’émergence du “bal folk”.

En juillet 1975, le trio enregistre son premier album (éponyme) qui paraît chez Polydor en septembre 1975.

En mai et juin 1976, Mélusine enregistre son deuxième album, La Prison d'Amour, toujours pour Polydor.

Trois autres albums paraîtront sous le même label : Lève-toi et danse ! (1977), La Treizième Heure (1979), Voulez-vous que je vous dise... (1980), mais aussi, en collaboration avec le groupe La Maurache, Un Bal Renaissance (1979) chez Unidisc puis Le seul groupe au monde... (Ut consommatores...) (1981) de nouveau chez Polydor.

En avril 1985, une nouvelle formation en quatuor, avec l'ancien membre de La Bamboche Jacques Mayoud (chant, violon, rebec...), enregistre l'album Passionnément chez Auvidis,[2] puis en 1990, Voix Contrevoix publié chez Adda (et réédité par Buda Musique en 1998). Enfin, en 1996 sortira la compilation Folk chez Auvidis Ethnic.

Mélusine aura toujours délibérément pratiqué une musique acoustique, préférant le son naturel des instruments et un équilibre harmonieux entre les voix.

Le répertoire est emprunté à toutes les traditions francophones (France, Belgique, Québec, Acadie) et provient de recueils, d'archives sonores et des enquêtes des membres du groupe.

Les membres de Mélusine n’ont jamais prétendu reconstituer à l'identique l’ancienne musique traditionnelle, mais bien proposer leur vision d'une musique actuelle puisant dans un répertoire qui a sa place dans la culture contemporaine.

Le groupe folk Mélusine aura ainsi été actif de 1973 à 1990.

Néanmoins, en 2002, Jean-François Dutertre (1948-2017) enregistre Chansons traditionnelles de Normandie, un disque de quinze chansons, provenant de collectes effectuées en Normandie, avec ses anciens compères Jean-Loup Baly et Yvon Guilcher, ainsi que d'autres musiciens, tels que Jean Blanchard (ancien membre fondateur de La Bamboche).

En juillet 2013, à l'occasion du quarantième anniversaire de la naissance de Mélusine, le label Compagnie Mélusine édite les deux premiers albums du groupe pour la première fois en CD (en digipack). On doit cette double réédition à Jean-François Dutertre.

Discographie pré-MélusineModifier

  • 1973 Pré-folk - La préhistoire du folk - Chansons à répondre (Pathé C 062-12483) (interprété par : Naïk Raviart, Mône Dufour, Yvon Guilcher, Jean-François Dutertre)[3]
  • 1973 Chants à répondre et à danser (Le Chant du Monde LDX 74515) (avec Jean-François Dutertre, Yvon Guilcher, Jean-Loup Baly, Dominique Regef, Emmanuelle Parrenin, Phil Fromont, Dominique Maroutian)[4]
  • 1975 Le Roi Renaud (Ballades françaises) (le Chant du Monde LDX 74568) (avec Jean-François Dutertre, Yvon Guilcher, Jean-Loup Baly, Dominique Regef)[5]
  • 1975 Le galant noyé (Ballades et chansons traditionnelles françaises) (Le Chant Du Monde LDX 74576) (par "Le Bourdon" avec Jean-Loup Baly, Jean-François Dutertre, Emmanuelle Parrenin, Dominique Regef)[6] (enregistré en Janvier 1974, il s'agit du premier vrai album de Mélusine (en tant que quatuor originel) que Polydor refusa avant de signer le groupe l'année suivante[1])

Discographie parallèle à MélusineModifier

  • 1976 Chansons à danser - Belle ton amour me mène (Le Chant Du Monde LDX 74641) (avec Jean-Loup Baly, Jean-François Dutertre, Emmanuelle Parrenin, Naïk Raviart, Mône Dufour et Dominique Regef)[7]

Discographie de MélusineModifier

  1. 1975 Mélusine (Polydor 2393119 (1re chanson de l'album : "Le matin au point du jour") (réédition en CD en 2013)[2]
  2. 1976 La Prison d'amour (Polydor 2393143) (réédition en CD en 2013)[2]
  3. 1977 Lève toi et danse ! (Polydor 2473074)
  4. 1979 La treizième heure (Polydor 2473090)
  5. 1979 Un bal renaissance (Basse-dance, allemandes, pavanes et gaillarde, branles, joués pour être dansés) (Unidisc UD 30 1419) (album cosigné avec le groupe La Maurache ; avec Dominique Regef, Jean Loup Baly, Hervé Barraud...)
  6. 1980 Voulez-vous que je vous dise... (Polydor 2473107)
  7. 1981 Le seul groupe au monde... (Ut consommatores...) (Polydor 2393304) (album cosigné avec le groupe La Maurache)
  8. 1985 Passionnément (Auvidis AV 4517)
  9. 1990 Voix Contrevoix (Adda 590 045) (réédition 1998 par Buda Musique 92706-2 dans sa collection Musique du Monde / Music from the World (avec, comme sous-titre, France : Chansons traditionnelles polyphoniques / France: traditional polyphonic songs) mais sans le 11e titre, "Mon Merle")
  10. 1996 Folk (Auvidis Ethnic / MIS Records) (compilation)[8]

ContributionsModifier

  • 1995 Anthologie de la Chanson française / Des trouvères à la Pléiade (EPM)
  • 2002 Chansons traditionnelles de Normandie (Buda Musique/Universal)

Voir, par ailleurs, la discographie solo de Jean-François Dutertre

Notes, sources et RéférencesModifier

NotesModifier

Sources et référencesModifier