Lyric Theatre (New York)

(Redirigé depuis Lyric Theatre (New-York))
Page d’aide sur l’homonymie Pour le théâtre de Londres, voir Lyric Theatre.
Lyric Theatre
Description de cette image, également commentée ci-après
Façade
Type Théâtre
Lieu New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Coordonnées 40° 45′ 24″ nord, 73° 59′ 16″ ouest
Architecte Richard Blinder
Peter Kofman
Capacité 1.622
Anciens noms Apollo Theatre, Lyric Theatre
Ford Center for the Performing Arts, Hilton Theatre, Foxwoods Theatre

Géolocalisation sur la carte : New York
(Voir situation sur carte : New York)
Lyric Theatre (New York)
Géolocalisation sur la carte : États-Unis
(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lyric Theatre (New York)

Le Lyric Theatre (précédemment connu sous le nom de Foxwoods Theatre, the Hilton Theatre et de Ford Center for the Performing Arts)[1] est un des théâtres de Broadway situé au 214 West 43rd Street à Manhattan, New York. En 2018, il accueille la représentation de Harry Potter et l'Enfant maudit sur Broadway qui bat des records au box-office.

HistoireModifier

Le théâtre actuelle a été construit en 1996-97 sur le site de l'ancien Apollo et Lyric Theatres. Le Lyric a été construit en 1903 et a accueilli des pièces de Shakespeare ainsi que quelques nouveaux spectacles comme Cole Porter ou et Fifty Million Frenchmen, jusqu'à ce qu'il soit converti en une salle de cinéma en 1934[2],[3] L'Apollo, construit en 1920 par le  frères Selwyn avait une conception de Eugène De Rosa, et accueillait les comédie musicale de Gershwin comme Strike Up the Band et George White Scandales, entre autres, mais a également été transformé en un cinéma au début des années 1930. Un bref retour à un théâtre à la fin des années 1970,a été infructueuses, et le lieu termina son existence en tant que boîte de nuit[4].

Au début des années 1990, après avoir été négligé et étant en très mauvais état, les deux théâtres ont été condamnés. Ils ont été parmi les théâtres de la 42e rue, repris par la ville et l'état de New York en 1990, et deviennent propriété de l'ASBL : New 42nd en 1992. En 1996, les salles sont louées par Livent et démolies. Toutefois, certains grands éléments architecturaux et les structures étant protégés par le statut du monument; ils ont été soigneusement retirés des bâtiments, stockés et  intégrés dans le nouveau théâtre. Aujourd'hui, les clients visitant le théâtre sont assis sous le dôme de l'ancien Lyric et voit l'arc de scène de l'Apollo, et passent à travers les ornements des façades du Lyric sur 43e et la 42e Rue. Au-dessus de la 43e entrée de la rue, au deuxième étage, les bustes de W. S. Gilbert, Arthur Sullivan et Reginald De Koven; le Lyric theatre était à l'origine destiné à  être la maison De Koven.[5]

Le théâtre a été inauguré comme le Ford Center for the Performing Arts[6] le 26 janvier 1998, avec une version musicale de Ragtime de E. L. Doctorow. En 2005, le lieu a été entièrement rénové et rebaptisé en Hilton[7] pour la première américaine de Chitty Chitty Bang Bang[8].

Après la clôture de Young Frankenstein le 4 janvier 2009, le théâtre était vacant tout au long de 2009. La production de la nouvelle comédie musicale Spider-Man: Turn Off the Dark a été prévu pour ouvrir en décembre 2010, mais des problèmes dans le financement de la comédie musicale (estimé à 65 millions de dollars), et des questions techniques entrainèrent le report de la première[9],[10]. Après l'obtention d'un financement Spider-Man commença le 14 juin 2011, après sept mois de répétitions[11].

Le théâtre a été rebaptisé "Foxwoods Theatre" en août 2010, en vertu d'un accord avec le Foxwoods Resort Casino et Live Nation[12].

Le 20 Mai 2013, il a été annoncé que le groupe britannique Ambassador Theatre Group a acquis un bail de location au Foxwoods Theatre pour environ 60 millions de dollars. L'organisation à but non lucratif New 42nd en reste propriétaire[13]. En Mars 2014, le théâtre a été renommé le Lyric Theatre par ATG[14].

 
Auditorium

ProductionsModifier

Records du Box-officeModifier

Spider-Man: Turn Off the Dark atteint les records du box-office pour le Foxwoods Theatre (et le record sur  semaie de n'importe quel spectacle sur Broadway de son histoire, à l'époque)[25]. La production majoré $2,941,790.20 en neuf représentations à 100.02% de capacité pour la semaine terminant première en janvier 2012[26].

Sur sa troisième semaine d'avant-premières, Harry Potter et l'Enfant maudit a établi un nouveau record au box-office  de Broadway pour une semaine signalé par une pièce de l'histoire de Broadway[24]. La production a engrangé $2,138,859 pour huit spectacles sur la semaine se terminant le 8 avril 2018[27].

RéférencesModifier

  1. « Broadway’s Foxwoods Theatre To Be Rechristened the Lyric », playbill.com, sur playbill.com, Playbill, (consulté le 6 mars 2014)
  2. "Old Heidelberg Again", The New York Times, October 13, 1903
  3. Lyric Theatre at Internet Broadway Database
  4. Marks, Peter. "Turning Two Historic Theaters Into One Big One", The New York Times, January 17, 1996
  5. Morrison 1999.
  6. David W. Dunlap, « Ford to Sponsor New Theater on 42d Street », New York Times,‎ (lire en ligne)
  7. « Foxwoods Theatre », ibdb.com, sur ibdb.com, Internet Broadway Database (consulté le 10 février 2013)
  8. « Ford Center for the Performing Arts to Be Renamed in 2005 », playbill.com, sur playbill.com, Playbill (consulté le 10 février 2013)
  9. Fung, Lisa. "'Spider-Man' musical sets 2010 Broadway opening date". Los Angeles Times. February 24, 2009.
  10. Patrick Healy, « Costly ‘Spider-Man’ Can’t Get Off the Ground », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 6 décembre 2010)
  11. Patrick Healy, « "Precipitous Fall for "Spider-Man Director », New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 11 mars 2011)
  12. BWW News Desk, « Broadway's Hilton Theatre to Be Renamed as Foxwoods Theatre », broadwayworld.com,
  13. Mark Kennedy, « Lease to Broadway's biggest theater sold », sur Yahoo! News, The Associated Press, (consulté le 20 mai 2013)
  14. « ‘King Kong’ Out, ‘On the Town’ In, at Foxwoods Theater – Now Renamed the Lyric », nytimes.com, sur nytimes.com, New York Times, (consulté le 6 mars 2014)
  15. « Ragtime », guidetomusicaltheatre.com, sur guidetomusicaltheatre.com, The Guide To Musical Theatre (consulté le 10 février 2013)
  16. « No Resurrection: Jesus Christ Superstar Closes Sept. 3 », playbill.com, sur playbill.com, Playbill, (consulté le 10 février 2013)
  17. « Ford Center for the Performing Arts », nytix.com, sur nytix.com, New York Tix (consulté le 10 février 2013)
  18. « Hot Feet », newyorkcitytheatre.com, sur newyorkcitytheatre.com, New York City Theatre (consulté le 10 février 2013)
  19. « How The Grinch Stole Christmas », newyorkcitytheatre.com, sur newyorkcitytheatre.com, New York City Theatre (consulté le 10 février 2013)
  20. « The Pirate Queen », newyorkcitytheatre.com, sur newyorkcitytheatre.com, New York City Theatre (consulté le 10 février 2013)
  21. « Young Frankenstein: Struggling to come back to life », telegraph.co.uk, sur telegraph.co.uk, The Daily Telegraph, (consulté le 10 février 2013)
  22. « Spider-Man: Turn Off the Dark, Foxwoods Theatre, New York, review », telegraph.co.uk, sur telegraph.co.uk, The Telegraph, (consulté le 10 février 2013)
  23. « Review: ‘Paramour’ Brings Cirque du Soleil to Broadway », The New York Times, (consulté le 10 juin 2016)
  24. a et b « Broadway Box Office: ‘Harry Potter and the Cursed Child’ Hits Record Sales »,
  25. « Spider-Man musical makes Broadway history », bbc.co.uk, sur bbc.co.uk, BBC, (consulté le 10 février 2013)
  26. « INDUSTRY INSIGHT: Weekly Grosses Analysis - 1/3; SPIDER-MAN Breaks Record », Broadwayworld.com,
  27. « HARRY-POTTER-AND-THE-CURSED-CHILDPARTS-ONE-AND-TWO »

BibliographieModifier

  • William Morrison, Broadway Theatres: History and Architecture, Dover Publications, (ISBN 0-486-40244-4)
  • Nicholas Van Hoogstraten, Lost Broadway Theatres, Princeton Architectural Press, (ISBN 1-56898-116-3)

Liens externesModifier