Ouvrir le menu principal

Les crimes de Peyrebeille, feuilleton de Victor Chauvet paru dans Lyon Républicain en 1885. Affiche de Jules Chéret

Le Lyon républicain était un des nombreux quotidiens basés à Lyon au XIXe siècle, fondé en 1878[1].

HistoriqueModifier

C'était l'un des grands quotidiens radicaux, qui avait recueilli la plupart des lecteurs d'un autre quotidien lyonnais proche des radicaux, le Petit Lyonnais, disparu en 1901[2]. Il avait avant la première guerre mondiale un tirage d'environ 100 000 exemplaires, du même niveau que son rival plus à droite Le Progrès de Lyon. Il avait déjà 80 000 exemplaires en 1885[3] contre 75 000 au Progrès de Lyon.

RéférencesModifier