Lynch Mob

groupe de musique américain
Lynch Mob
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Hard rock[1], heavy metal, glam metal
Années actives 19891994, 19981999, 20032006, 20082020, depuis 2022
Labels Frontiers Records, Deadline Records, Elektra Records
Composition du groupe
Membres George Lynch
Jimmy D'Anda
Gabriel Colon
Jaron Gulino

Lynch Mob est un groupe américain de hard rock, originaire de Californie. Il est formé en 1989 à partir des restes de l'ancien groupe de Lynch, Dokken[1]. Il est le seul membre permanent du groupe[1].

Histoire modifier

Lynch Mob est formé en 1989, à partir des restes de l'ancien groupe de Lynch, Dokken[2]. La formation originale du groupe comprenait également le batteur de Dokken, Mick Brown. Le premier album de Lynch Mob sort en 1990, sous le titre Wicked Sensation. La chanson titre, ainsi que River of Love, She's Evil But She's Mine et For a Million Years sont des archétypes de la scène glam metal des années 1980. Cependant, en raison de la baisse de popularité du genre, l'album n'a pas trouvé un large public.

L'album suivant, Lynch Mob (sorti en 1992)[3], marche moins bien à sa sortie en raison de l'explosion du rock alternatif. L'album contient des titres hymniques tels que Tangled in the Web et une reprise de Tie Your Mother Down de Queen[4]. L'album présente un nouveau chanteur, Robert Mason, malgré des tentatives de reformation avec Oni Logan.

Lynch Mob se sépare après la tournée de l'album, et en 1995, Lynch et le batteur Mick Brown se réunissent avec Dokken[4].

Après quelques retours sporadiques, le groupe se réunit au Rocklahoma 2008 de Pryor, en Oklahoma. En , Oni Logan et George Lynch se réunissent pour former une nouvelle incarnation du groupe, qui sort Smoke and Mirrors en 2009, avec Marco Mendoza à la basse. Une tournée suit, avec Fred Coury à la batterie. Le batteur Brian Tichy rejoint Lynch Mob en 2010.

En , George Lynch révèle qu'il n'allait plus sortir de musique ni faire de tournée avec le nom du groupe en raison de ses connotations raciales[5], mais en , Lynch recommence à se produire sous le pseudonyme Lynch Mob[6]. En , Lynch annonce un nouvel album, Babylon, le premier depuis Brotherhood sorti en 2017, qui sortira le [7].

Discographie modifier

  • 1990 : Wicked Sensation (Elektra Records ; 46e des charts américains[8])
  • 1992 : Lynch Mob (Elektra Records)
  • 1998 : Smoke This (Dreamcatcher)
  • 2003 : REvolution (Deadline Records)
  • 2009 : Smoke and Mirrors (Frontiers Records)
  • 2012 : Sound Mountain Sessions (EP, Rat Pak Records)
  • 2014 : Sun Red Sun (Rat Pak Records)
  • 2015 : Rebel (Frontiers Records, 2015
  • 2017 : The Brotherhood (Rat Pak Records)
  • 2020 : Wicked Sensation Reimagined (Rat Pak Records)
  • 2023 : Babylon

Notes et références modifier

  1. a b et c (en) James Christopher Monger, « Lynch Mob », sur AllMusic (consulté le ).
  2. (en) « LYNCH MOB: New Song 'War' Available For Streaming », sur Blabbermouth.net, .
  3. (en) Pete Prown et HP Newquist, Legends of Rock Guitar: The Essential -Reference of Rock's Greatest Guitarists, Hal Leonard Corporation, (ISBN 9780793540426, lire en ligne), p. 206
  4. a et b The Virgin Encyclopedia of Nineties Music, Virgin Books, , 1re éd. (ISBN 0-7535-0427-8), p. 242
  5. (en) « GEORGE LYNCH Says It's Time To Pull The Plug On LYNCH MOB: 'I'm Not Gonna Tour Anymore Or Put Out Records With That Name' », Blabbermouth.net, (consulté le ).
  6. (en) « GEORGE LYNCH Is Once Again Playing Shows Under LYNCH MOB Name », Blabbermouth.net, (consulté le ).
  7. (en) « LYNCH MOB Announces 'Babylon' Album Details, Shares First Single 'Time After Time' », Blabbermouth.net, (consulté le ).
  8. (en) « Charts US », sur Billboard.

Liens externes modifier