Premier gymnasium classique de Saint-Pétersbourg

Façade de l'ancien gymnasium avec la coupole de l'ancienne chapelle[1].
Vue de l'établissement vers 1910

Le lycée N°1 de Saint-Pétersbourg ou Premier gymnasium classique de Saint-Pétersbourg était un établissement d'enseignement secondaire de garçons, de type lycée classique, qui était considéré comme l'un des plus prestigieux de Saint-Pétersbourg. Il changea plusieurs fois de dénomination au cours des ans. Il préparait aux études classiques l'élite future de l'Empire russe.

HistoriqueModifier

 
Vue de l'édifice qui abritait la Pension noble, au bord de la Fontanka.

Il a été fondé en 1817 sous le nom de Pension noble par un oukaze d'Alexandre Ier, puis il s'est appelé Premier gymnasium classique de Saint-Pétersbourg (1830) et lycée N°1 de garçons de Pétrograd en 1914. De à l'automne 1917, un hôpital militaire a été installé dans ses locaux[2], obligeant une partie des classes à recevoir leur enseignement dans d'autres bâtiments. Il cesse d'exister après la dernière promotion de et devient une école secondaire d'enseignement général mixte en , prenant le nom d' école soviétique unie N°52 (de deuxième degré) et, à partir de 1941, l'établissement est devenu l'école N°321, dénomination que cet établissement conserve de nos jours.

La pension se trouvait d'abord près de la Fontanka, puis a déménagé en 1821 à l'angle de la rue de Zvenigorod et de la rue Kabinetskaïa (aujourd'hui rue Pravda - ou en français de la Vérité). Un nouveau bâtiment a été édifié, un peu plus loin rue Ivanovskaïa[3] au N°7 par Nicolas Benois en 1824-1828 et agrandi en 1838-1840. La chapelle du lycée est construite en 1841. Elle est transformée en chapelle paroissiale après la révolution, puis fermée au culte en 1923 et transformée en salle de gymnastique[4] Le lycée, ou gymnasium, est entièrement reconstruit en 1893-1894 par Vassili Kossiakov en style néoclassique. Un complexe sportif avec piscine est construit en 1914-1916. Les bâtiments sont réaménagés en 1952.

Corps enseignantModifier

Élèves fameuxModifier

 
Troupe de scouts de lycéens dans la cour de l'établissement en 1911[5].
 
Certificat d'attestat (équivalent à l'Abitur en Allemagne et plus lointainement au baccalauréat en France) du lycéen du Premier gymnase de Petrograd, Alexeï Antonov (1915)

NotesModifier

  1. Dédiée autrefois à la Transfiguration; elle sert aujourd'hui de salle de gymnastique
  2. Diverses organisations révolutionnaires ont succédé ensuite à l'hôpital militaire dans une partie des locaux
  3. Aujourd'hui rue Sotsialistitcheskaïa
  4. Fonction qu'elle conserve actuellement
  5. Journal Outchenik (L'Élève), N°12, 19 novembre 1911

Voir aussiModifier

SourceModifier

Sur les autres projets Wikimedia :