Ludwig Flamm

physicien autrichien

Ludwig Flamm, né à Vienne le , mort le , est un physicien autrichien, lauréat du Prix Erwin Schrödinger

Ludwig Flamm
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Directeur de thèse
Distinctions
Décoration autrichienne pour la science et l'art (en) ()
Prix Erwin-Schrödinger ()Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Ludwig Flamm naît le [1],[2] à Vienne[2]. Il est le fils aîné[1] d'un horloger viennois[1]. Pendant son enfance, il souffre d'une inflammation de la cornée qui l'empêche de lire trop longtemps[1]. Il obtient sa maturité avec d'excellents résultats[1]. Il étudie la physique et les mathématiques à l'université de Vienne[1]. Avec Erwin Schrödinger (-) et Hans Thirring (-), il y suit les cours de Friedrich Hasenöhrl (-)[1]. En , il obtient son doctorat[3]. En , il obtient son habilitation en physiques[3]. La même année, il est affecté à l'Université technique de Vienne.

Pendant la Première Guerre mondiale, Flamm reçoit l'ordre de mesurer le taux de combustion de la poudre noire à basse pression barométrique[3].

À l'université technique de Vienne, Flamm est promu professeur associé en puis professeur en [3]. En , il est nommé membre de la commission d'enquête sur un différend entre ses collègues, Paul Fillunger (-) et Karl von Terzaghi (-), concernant la mécanique des sols[1].

En , Flamm prend sa retraite[3]. Il meurt le [1],[2] à Vienne[2].

Vie privéeModifier

En , Flamm épouse Elsa (-), la plus jeune des trois filles de Ludwig Boltzmann (-)[1].

Honneurs et distinctionsModifier

En , Flamm est élu membre correspondant de l'Académie autrichienne des sciences[3]. En , il en est élu membre à part entière[3].

En , il devient membre honoraire de la Société autrichienne de physique[3].

En , il est lauréat du prix Erwin-Schrödinger « en particulier pour ses recherches dans le domaine de la physique théorique »[3].

Le Flammweg de Simmering est nommé en son honneur[1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j et k Goenner et MacCallum 2015, p. 3.
  2. a b c et d Luminet 2014, s.v.Flamm, Ludwig.
  3. a b c d e f g h et i Goenner et MacCallum 2015, p. 4.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier