Lucien March

démographe et un ingénieur statisticien d'État français

Lucien March, né le à Paris et décédé le [1], est un démographe et un ingénieur statisticien d'État français. Ancien élève de l'Ecole polytechnique (1880), il fut recruté par Fontaine à l'Office du Travail (créé en 1891) et fit adopter en France en 1896 le système de recensement à cartes perforées d'Herman Hollerith[2]. À la suite du Congrès international d’eugénisme qui s'est tenu à Londres en 1912, Lucien March appelle à l'organisation d'une association française d'eugénisme. Il a dirigé la Statistique générale de la France de 1896 à 1920[3].

Lucien March
Fonction
Directeur
Statistique générale de la France
-
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
Distinction

PublicationsModifier

  • Mouvement des prix et des salaires pendant la guerre, publication de la Dotation Carnegie pour la Paix internationale, Paris, Puf, 1925.
  • La statistique et sa méthode …, Masson et Cie, 137 pages, 1928
  • Différences et corrélation en statistique, éd. Berger-Levrault, 29 pages, 1928
  • Les principes de la méthode statistique: avec quelques applications aux sciences naturelles et à la science des affaires, Librairie Félix Alcan, 807 pages, 1930

BibliographieModifier

  • Michel Armatte, « Lucien March (1859-1933) : une statistique mathématique sans probabilité ? », Courrier des statistiques, no 123,‎ (lire en ligne)

Notes et référencesModifier

  1. « Lucien March (1859-1933) - Auteur - Ressources de la Bibliothèque nationale de France », sur data.bnf.fr (consulté le 31 janvier 2018)
  2. Michel Huber, « Nécrologie: Lucien March », Revue d'économie politique, vol. 47, no 2,‎ , p. 545-547.
  3. « Lucien March : l'inventeur du métier moderne de statisticien », sur insee.fr (consulté le 9 décembre 2013)

Liens externesModifier