Ouvrir le menu principal
Lucien Iltis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

Lucien Iltis, alias Boulanger était un agent double pendant la Seconde Guerre mondiale.

BiographieModifier

Il est né en 1903 à Mannheim. De 1926 à 1935, il est cadre des partis communistes allemand et autrichien. En 1929 et 1930, il effectue un stage comme officier de l'Armée rouge à l'École Lénine de Moscou, agent spécial du Komintern. Dès 1935, il occupe le poste de rédacteur en chef de L'Humanité d'Alsace-Lorraine.

En 1940, il est arrêté et retourné par la Gestapo de Strasbourg comme agent de pénétration dans la Résistance communiste. Le 15 mai 1944, il serait à l'origine de la rafle menée par Klaus Barbie contre le Comité militaire de Zone Sud (CMZ) des FTP, à Lyon. Après la guerre, il devient sous-officier de l'Armée française à Constance, avant d'être arrêté le 27 novembre 1946, puis inculpé d'intelligence avec l'ennemi. Après divers rebondissements, étouffements et manœuvres de diversion,[réf. nécessaire], notamment en revendiquant et en faisant finalement reconnaître sa nationalité allemande, il bénéficie d'un non-lieu le 15 novembre 1955. Il est décédé à Francfort sur le Main en 1969.

SourcesModifier

  • Service B, le réseau d'espionnage le plus secret de la Seconde Guerre mondiale, de Roger Faligot et Rémi Kauffer, Fayard.
  • "Le procès d'un nazi" de Jean-Pierre Ravery, Éditions L'Humanité-Librairie Nouvelle, 1987.