Ouvrir le menu principal

Louise Cornaz

écrivain et traductrice suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Cornaz.
Louise Cornaz
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
Nationalité
Activités

Louise Cornaz, née à Montet le et morte au même endroit le , est une écrivain vaudoise.

BiographieModifier

Louise Cornaz, fille de l'agronome Auguste Cornaz (1803-1860) et de Charlotte Berthoud (+1894), suit sa scolarité en internat à Esslingen-am-Neckar de 1864 à 1866.

Collaboratrice de nombreux périodiques, elle publie son premier roman à l'insu de sa famille en prenant le pseudonyme de Joseph Autier. Sous ce pseudonyme, Louise Cornaz publiera une petite trentaine de romans, recueils de nouvelles - Marius Maurel, 1885, Accords brisés, 1886, Mademoiselle la nièce, 1908 - des récits pour la jeunesse - Les Hauts Faits de la bande des Ormes, 1911 - des biographies - dont Madame Récamier, 1900 - des traductions d'œuvres d'auteurs anglo-saxons et des ouvrages célébrant les paysages et les coutumes vaudoises.

Louise Cornaz est la première rédactrice en 1907 du Bulletin féminin, organe des Unions de femmes de la Suisse romande (1907).

SourcesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :