Long John Baldry

chanteur et guitariste de blues

Long John Baldry est un chanteur de blues et acteur de doublage britannique né le au Royaume-Uni et décédé le (à 64 ans) à Vancouver (Canada). Bien que n'ayant pas rencontré le succès commercial de façon durable au cours de sa carrière musicale, Long John Baldry a eu une influence importante sur les futures grandes stars de la musique britannique des années 1960 en jouant notamment avec Alexis Korner's Blues Incorporated puis dans le Cyril Davies All Stars[1]. À partir des années 1980, il devient également une voix de dessins animés et de films d'animation.

Long John Baldry
Long John Baldry photo 1972.jpg
Long John Baldry
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
East Haddon (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 64 ans)
VancouverVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Label
Genre artistique
Œuvres principales

BiographieModifier

Certaines sources donnent East Maddon-Doveshire comme son lieu de naissance[2]. Surnommé « Long » John en raison de sa taille, Baldry tourne avec Ramblin' Jack Elliott de 1957 à 1961, avant de rejoindre le Blues Incorporated d'Alexis Korner en 1962, puis le groupe de chicago blues de Cyril Davies[2]. Il forme ensuite son propre groupe, les Hoochie Coochie Men, plus orienté rhythm and blues. Il travaille brièvement avec Brian Auger (1965), et obtient plus tard plusieurs succès en tant qu'artiste solo avec des ballades[2]. Baldry revient au blues-rock avec It Ain’t Easy (1971).

Il relance sa carrière au Canada et obtient la citoyenneté canadienne[2]. Il meurt à Vancouver à 64 ans, d'une infection respiratoire[3].

FilmographieModifier

BibliographieModifier

(en) Holly George-Warren (dir.) et Patricia Romanowski (dir.), The Rolling Stone Encyclopedia of Rock & Roll : Revised and Updated for the 21st Century, New York, Fireside (Simon & Schuster), , 3e éd. (1re éd. 1983), 1114 p. (ISBN 978-0-7432-0120-9 et 0-7432-0120-5, lire en ligne)

RéférencesModifier

  1. George-Warren et Romanowski 2001, p. 43
  2. a b c et d (en) Edward Komara (dir.) et Kenny Mathieson, Encyclopedia of the Blues, vol. 1 et 2, New York, Routledge, , 2e éd. (1re éd. 2004), 1440 p. (ISBN 0-415-92699-8, lire en ligne [PDF]), « Baldry, "Long" John », p. 43
  3. Jean-Jacques Jelot-Blanc, Le tour du rock en 80 mots : Rock around the world, Camion Blanc, , 996 p. (ISBN 9782357799769, lire en ligne)

Liens externesModifier