Loi de frontalité

La loi de frontalité est un principe de composition très discuté de la sculpture archaïque qui interdit la flexion latérale dans les représentations du corps humain et les rend dès lors systématiquement symétriques selon un plan vertical. Les épaules et le bassin sont parallèles, et les quatre côtés de la figure forment quatre plans qui se rencontrent à angle droit[1].

Statuette du musée du Louvre respectant la loi de frontalité.

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. « Frontalité (loi de) », sur universalis.fr, Encyclopædia Universalis (consulté le ).