Lisa Mitchell

chanteuse australienne
Lisa Mitchell
Description de cette image, également commentée ci-après
Lisa Mitchell en concert en 2009.
Informations générales
Nom de naissance Lisa Helen Mitchell
Naissance (30 ans)
Canterbury, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale Auteure-compositrice-interprète, chanteuse, musicienne
Genre musical Pop, ska, Rock indépendant, Indie pop
Instruments Voix, guitare, piano
Années actives Depuis 2006
Labels Warner Music Group, PIAS Group
Site officiel [1]

Lisa Helen Mitchell, née le , est une chanteuse et compositrice australienne d'origine anglaise qui a grandi à Albury, en Nouvelle-Galles du Sud. Elle vit actuellement à Melbourne et travaille sur son quatrième album studio. Mitchell a terminé à la sixième place de la saison 2006 d'Australian Idol. Son extended play Said One to the Other (), a atteint un record sur iTunes en Australie et elle a signé par la suite avec l'éditeur londonien Little Victories, filiale de Sony/ATV. En 2008, Mitchell s'installe au Royaume-Uni où elle enregistre son premier album studio, Wonder (), qui culmine à la sixième place du classement des albums d'ARIA charts[1],[2].

À la suite de cet album, elle est davantage popularisée en Europe par la diffusion de son titre « Neopolitan Dreams ». La chanson est aussi bien médiatisée dans des spots publicitaires que comme musique de jeu vidéo. La version instrumentale figure ainsi dans les bandes-sons de la version PSP de Little Big Planet.

Elle remporte en 2009 le Australian Music Prize. Elle est depuis retournée en Australie où elle vit désormais à Melbourne. Son deuxième album, Bless This Mess, sortie le a atteint la septième position du classement national. En , le dernier single de Mitchell Wah Ha a été remixé par le trio de musique électronique Seekae. Son troisième album, Warriors, est sorti le et a ainsi débutée dans le Top 10 du classement des albums ARIA[3].

DiscographieModifier

Albums en studio
  • 2008 - Wonder
  • 2012 - Bless This Mess
  • 2016 - Warriors

RéférencesModifier

  1. (en) Jason Birchmeier, « Lisa Mitchell », sur AllMusic
  2. (en) « Lisa Mitchell », sur Australian Broadcasting Corporation,
  3. Paola Genone, « Lisa Mitchell, la nouvelle Björk ? », Madame Figaro,‎ (ISSN 0246-5205, lire en ligne)

Lien externeModifier