Ligne de Kerley

Les lignes de Kerley sont un signe de syndrome interstitiel sur une radiographie du thorax. Elles traduisent l'épaississement des septa interlobulaires dû à un infiltrat du tissu conjonctif (interstitium pulmonaire). On distingue les lignes de Kerley de type A (apical), B (basal), C (apical+basal) et D[1].

Leur nom est emprunté à Peter Kerley qui les a décrites.

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Le syndrome interstitiel », sur le site de la faculté de médecine Pierre et Marie Curie (consulté le 6 octobre 2013)