Ligne 56 kbit/s

En Télécommunications, une ligne 56 kbit/s est une connexion numérique capable de transmettre 56 kilobits par seconde (kbit/s), débit d'un canal classique d'une ligne de téléphone numérique en Amérique du Nord.

Ces lignes sont considérées comme obsolètes étant donné qu'il y a eu déploiement de technologies plus rapides et à prix réduit.

L'appellation de 56 kbit/s est dérivée du fait de son implémentation sur l'infrastructure numérique existante depuis les années 1960 pour la téléphonie numérique dans le Réseau téléphonique commuté ; celui-ci utilise une la fréquence d'échantillonnage MIC de 8 000 Hz utilisant un codage des échantillons sur 8 bits. Ceci qui permet de coder le signal analogique en un flux de données numériques de 64 000 kbit/s.

Toutefois, sur le système T-carrier utilisé aux États-Unis et au Canada, une technique appelée bit robbing (qui signifie « vol de bit ») utilise le bit le moins significatif du timeslot alloué au canal voix de chaque 6e trame pour le Channel-associated signaling.

Ceci rend inutilisable pour transmission le bit le moins significatif de chaque 8 bits de voix. De ce fait, les 7 bits utilisables chaque période échantillon pour transmission de données fournissent un débit total égal à 8000 Hz × 7 bits = 56 kbit/s.

Voir aussiModifier