Ouvrir le menu principal

Les Poissons rouges ou Mon père ce héros

(Redirigé depuis Les Poissons rouges)

Les Poissons rouges ou Mon père, ce héros
Auteur Jean Anouilh
Pays Drapeau de la France France
Genre Théâtre
Éditeur Éditions de la Table ronde
Lieu de parution France
Date de parution 1970
Nombre de pages 218
Date de création
Metteur en scène Roland Piétri et Jean Anouilh
Lieu de création Théâtre de l'Œuvre

Les Poissons rouges ou Mon père, ce héros est une pièce de théâtre française (comédie en 4 actes) de Jean Anouilh représentée pour la première fois à Paris, au Théâtre de l'Œuvre, le .

DistributionModifier

Le texte de la pièce est publié aux Éditions de la Table ronde.

CitationsModifier

«  Charlotte – ... Toi, tu mets ton point d'honneur à ne pas être dans le vent !
Antoine – J'ai peur de m'enrhumer.  »

« Le derrière d'Edwiga Pataquès est parfois aussi ennuyeux pour moi que la lune — cette boule blafarde qu'on se croit obligé d'admirer, avec une vague pensée métaphysique, les soirs d'été. Mais j'y retourne ! Par rigueur ! C'est ça l'homme ! Pour me prouver que je suis libre. Envie ou pas, à moi la lune ! »

— Acte I. Éditeur Gallimard, édition Folio, p. 44

« Le sexe féminin est un abîme ignoble... Dans ce petit pays je suis obligé de faire de la médecine générale, mais ma spécialité est la gynécologie... Cela vous guérit, croyez-moi, cher Monsieur. Si tous les hommes étaient gynécologues, il y aurait beaucoup moins de crimes passionnels ! »

— Acte III. Éditeur Gallimard, édition Folio, p. 74

« La science est incertaine et l'homme est increvable, quand il le veut. »

— Acte IV. Éditeur Gallimard, édition Folio, p. 143