Les Demi-frères (film, 1957)

film japonais réalisé par Miyoji Ieki en 1957
Les Demi-frères

Titre original 異母兄弟
Ibo kyōdai
Réalisation Miyoji Ieki
Scénario Yoshikata Yoda
Nobuyoshi Terada
Torahiko Tamiya (roman)
Acteurs principaux
Sociétés de production Dokuritsu Eiga
Pays de production Drapeau du Japon Japon
Genre Drame
Durée 110 minutes
Sortie 1957

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Les Demi-frères (異母兄弟, Ibo kyōdai?) est un film japonais réalisé par Miyoji Ieki et sorti en 1957.

SynopsisModifier

Au Japon, dans les années 1920, Rie commence à travailler comme servante chez Hantaro Kido, un officier de l'armée impériale japonaise autoritaire et brutal, dont la femme Tsuta est tombée malade. Un soir d'ivresse, Hantaro viole Rie et elle tombe enceinte. Lorsque sa femme Tsuta meurt et le laisse avec deux jeunes fils, il est forcé de se marier à Rie pour sauver les convenances. Les années passent et Hantaro, tout comme ses deux fils aînés Ichirōshi et Gōjirō, traitent toujours Rie comme une servante. Les deux autres fils issus de ce second mariage, Yoshitoshi et Tomohide sont aussi rabaissés tant par leur père que par leurs demi-frères.

Lorsque la guerre éclate, Ichirōshi et Gōjirō sont envoyés au front après avoir obtenu leur diplôme de l'école militaire, de même que Yoshitoshi qui est devenu officier de la marine impériale. Le benjamin Tomohide, qui continue à subir les brimades de son père, s'enfuit de la maison. Les trois frères partis faire la guerre perdent la vie au front et Hantaro, qui ne supporte pas la perte de ses deux fils aînés, sombre dans l'alcoolisme, engloutissant dans le saké tous les biens de la famille.

Après de longues errances, Tomohide revient au domicile de ses parents. Rie saute de joie mais Hantaro, comme auparavant, est glacial avec son dernier fils. Pour la première fois, Rie laisse éclater sa colère.

Fiche techniqueModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

DistributionModifier

Autour du filmModifier

Les Demi-frères est sans doute le meilleur film de Miyoji Ieki. Les cruautés domestiques au sein de la famille du militaire est une allégorie de la tyrannie du militarisme d'avant guerre et une dénonciation de cette période. Le film est servi par les remarquables interprétations de Kinuyo Tanaka en domestique de la famille et de Rentarō Mikuni en officier tyrannique, forcé de se marier avec elle après l'avoir violée[2],[3].

DistinctionsModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c (ja) Les Demi-frères sur la Japanese Movie Database
  2. (en) Alexander Jacoby, A Critical Handbook of Japanese Film Directors : From the Silent Era to the Present Day, Berkeley, Calif., Stone Bridge Press, , 398 p. (ISBN 978-1-933330-53-2), p. 59
  3. Tadao Satō (trad. du japonais), Le Cinéma japonais (tome II), Paris, Éditions du Centre Pompidou, , 324 p. (ISBN 2-85850-930-1), p. 52
  4. a et b (ja) « 12e cérémonie des prix du film Mainichi - (1957年) », sur mainichi.jp (consulté le ).

Liens externesModifier