Ouvrir le menu principal

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Les Affranchis.

Les Affranchis
Image illustrative de l’article Les Affranchis (festival)
Comédiens en représentation aux Affranchis en 2009

Genre Théâtre de rue
Lieu La Flèche, Drapeau de la France France
Période 2e week-end de juillet
Date de création 1993
Fondateurs Le Carroi
Site web lecarroi.org/festivals/les-affranchis/

Le festival Les Affranchis est un festival annuel de théâtre de rue fondé en 1993 à La Flèche dans le département de la Sarthe. Il a lieu chaque été le deuxième week-end de juillet dans plusieurs lieux du centre-ville de La Flèche, ainsi que dans les communes alentour depuis 2003.

HistoriqueModifier

Durant l'été 1992, la Compagnie du Tapis Franc, une troupe nantaise dirigée par le comédien et metteur en scène fléchois Philippe Bilheur, donne plusieurs spectacles dans les rues de La Flèche. Le comédien Denis D'Arcangelo s'y produit notamment avec son personnage de Madame Raymonde. Devant le succès des différentes représentations, la compagnie signe une convention avec la ville de La Flèche et s'y installe dès le mois de décembre 1992. Avec le soutien de deux associations culturelles locales, Le Carroi et l'association Art-Go, la Compagnie du Tapis France donne naissance l'été suivant à un festival entièrement gratuit, Les Affranchis. La première édition se déroule du 9 au et rassemble une douzaine de troupes professionnelles[1].

Depuis cette date, le festival est organisé chaque année au début du mois de juillet, du vendredi au dimanche. La programmation artistique est assurée par Philippe Bilheur jusqu'en 2003[2], puis par le directeur du Carroi, Jean-Rémy Abelard, jusqu'en 2018, pour les 25 ans du festival[3]. En 2003, à l'occasion du dixième anniversaire des Affranchis, le festival change de dimension en proposant des spectacles délocalisés dans les communes du Pays Fléchois, mais également dans d'autres villes de la région comme Le Lude ou Baugé[4],[5].

En 2019, la 26e édition des Affranchis attire entre 30 000 et 35 000 spectateurs sur l'ensemble des spectacles proposés pendant le week-end[6]. Plus de 80 représentations ont eu lieu[7], ainsi que des fanfares en itinérance[8].

Notes et référencesModifier

  1. Daniel Potron, Le XXe siècle à La Flèche : Seconde période : 1944-2001, La Flèche, Daniel Potron, (ISBN 2-9507738-4-2), p. 478.
  2. « La retraite, lointain mirage pour Philippe Bilheur », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 29 septembre 2019).
  3. « Les Affranchis : 25 ans et des créations », sur ouest-france.fr, Ouest-France, (consulté le 29 septembre 2019).
  4. « Les Affranchis », sur lecarroi.org (consulté le 29 septembre 2019).
  5. « Un festival des arts de la rue Les Affranchis alléchant », sur courrierdelouest.fr, Courrier de l’Ouest, (consulté le 29 septembre 2019).
  6. « Les Affranchis : « Une belle édition » », sur lemainelibre.fr, Le Maine libre, (consulté le 29 septembre 2019).
  7. « Les arts de la rue à l'honneur tout le week-end au festival Les Affranchis de La Flèche », sur France Bleu, (consulté le 12 octobre 2019)
  8. « La Flèche : 80 représentations de spectacles de rue au programme de la 27e édition des Affranchis », sur actu.fr (consulté le 12 octobre 2019)

Voir aussiModifier