Leonard Warren

artiste lyrique

Leonard Warren (New York le - New York, le ) est un baryton américain, l'un des plus grands barytons Verdi de sa génération.

Leonard Warren
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 48 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Saint Mary's Cemetery (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Tessiture
Genre artistique
Archives conservées par

BiographieModifier

Né Leonard Warenoff de parents juifs russes immigrés, il étudie d'abord à New York avec Giuseppe De Luca, ensuite à Rome avec Giuseppe Païs, puis à Milan, avec Riccardo Picozzi. Il fait ses débuts au Metropolitan Opera de New York en 1939, dans le rôle de Paolo dans Simon Boccanegra. Peu après, il y remplace au pied levé Lawrence Tibbett, dans le rôle-titre de Rigoletto, et c'est le début de la gloire.

Il s'impose alors dans les grands rôles verdiens : Luna, Germont, Boccanegra, Riccardo, Carlo, Rodrigo, Amonasro, Iago, Falstaff, et connaît un triomphe tout particulier en 1959, en Macbeth, auprès de Leonie Rysanek. En 21 saisons au Met, il y chante également Enrico, Barnaba, Tonio, Scarpia.

Il paraît aussi au Lyric Opera de Chicago et à l'Opéra de San Francisco, ainsi qu'à La Scala de Milan durant la saison 1953-54, y chantant Rigoletto et Iago. Il chante également à Mexico et Buenos Aires.

Sa voix immense et longue (du sol grave au si bémol aigu) peut être entendue dans plusieurs enregistrements, notamment des intégrales de Rigoletto, Il Trovatore, La Traviata, La forza del destino, Aida, La Gioconda, Tosca.

Il meurt sur la scène du Met, foudroyé par une crise cardiaque à 48 ans, lors d'une représentation de La forza del destino.

SourcesModifier

Liens externesModifier