Le Samedi

journal hebdomadaire fondé à Montréal (Canada)

Le Samedi est un hebdomadaire fondé à Montréal le et disparu en 1963. Consacré à l'actualité illustrée, il accorde, à ses débuts, une place importante à la littérature.

Lionel Dansereau en est le premier rédacteur en chef, de 1889 à .

Louis Perron lui succède à partir du . Il quitte en et ne revient à son poste qu'en [1]. Il quitte définitivement le journal le [2]. Dès son arrivée, Perron organise un concours de nouvelles et de pièces en vers, avec remise des prix quatre fois par an[3]. Cela permettra à de jeunes écrivains de publier leurs œuvres, notamment Émile Nelligan (sous le pseudonyme d'Émile Kovar), Robertine Barry (alias Françoise), Jean Charbonneau, Louvigny de Montigny, Joseph Melançon, Henry Desjardins, Albert Laberge, Damase Potvin. Perron publie aussi quelque 120 poèmes en prose de Silvio, ainsi que des textes d'auteurs français, tels Jean Richepin, Jean Lorrain, Pierre Loti.

RéférencesModifier

  1. Wyczynski 1987, p. 121-122.
  2. Renaud 1961, p. 42.
  3. Cambron 2005, p. 333.

SourcesModifier

Liens externesModifier