Ouvrir le menu principal

Le Parasite
Page de titre del'édition originale (1654)
Page de titre de
l'édition originale (1654)

Auteur Tristan L'Hermite
Genre Comédie
Nb. d'actes 5 actes en vers
Lieu de parution Paris
Éditeur Augustin Courbé
Date de parution 1654
Date de création en français 1653
Lieu de création en français Paris
Royaume de France Royaume de France

Le Parasite est une comédie en cinq actes de Tristan L'Hermite, et sa dernière œuvre dramatique. Dédiée à Charles d'Albert d'Ailly, duc de Chaulnes, la pièce compte 1 750 alexandrins. Représentée en 1653, elle est publiée l'année suivante.

Les spécialistes des œuvres de Tristan et de Molière s'accordent sur l'influence de cette comédie sur L'Étourdi.

PersonnagesModifier

  • Alcidor, marchand d'origine provençale,
  • Manille, épouse d'Alcidor,
  • Phénice, servante de Manille,
  • Lucinde, fille de Manille,
  • Fripesauces, Parasite,
  • Le Capitan, Matamore,
  • Cascaret, valet du Capitan,
  • Lisandre, amoureux de Lucinde,
  • Périante, ami de Lisandre,
  • Lucile, père de Lisandre.
  • Figurants : Des archers.

La Scène est à Paris, devant la porte du logis de Manille.

RésuméModifier

1er acteModifier

Acte IIModifier

Acte IIIModifier

Acte IVModifier

Acte VModifier

Représentations et publicationModifier

Tristan L'Hermite dédie sa comédie à Charles d'Albert d'Ailly, duc de Chaulnes[1]. La pièce est représentée dans le courant de l'année 1653[2], à l'Hôtel de Bourgogne ou au Théâtre du Marais[C 1].

AnalyseModifier

Adolphe van Bever, réservé envers La Mariane de Tristan L'Hermite[vB 1], voit dans Le Parasite « sa meilleure pièce[vB 2] » et en cite les troisième et quatrième scènes du premier acte[vB 3].

BibliographieModifier

Éditions modernesModifier

  • Jacques Madeleine (première édition critique), Le Parasite, Paris, Librairie Droz, coll. « Société des textes français modernes », , XXIV-151 p.
  • Victor Fournel, Les contemporains de Molière : Recueil de comédies, rares ou peu connues, jouées de 1650 à 1680, t. 3, Paris, Firmin Didot frères, , 572 p. (lire en ligne)
  • Le Parasite, précédé d'une notice sur Tristan L'Hermite, p. 3-67

Œuvres complètesModifier

  • Tristan L'Hermite et Roger Guichemerre (dir.), Œuvres complètes, tome V : Théâtre (suite) et Plaidoyers historiques, Paris, Éditions Honoré Champion, coll. « Sources classiques » (no 19), , 512 p. (ISBN 978-2-745-30152-9)

AnthologiesModifier

Études et monographiesModifier

  • Napoléon-Maurice Bernardin, Un Précurseur de Racine : Tristan L'Hermite, sieur du Solier (1601-1655), sa famille, sa vie, ses œuvres, Paris, Alphonse Picard, , XI-632 p. (lire en ligne)
  • Sandrine Berregard, Tristan L'Hermite, « héritier » et « précurseur » : Imitation et innovation dans la carrière de Tristan L'Hermite, Tübingen, Narr, , 480 p. (ISBN 3-8233-6151-1)
  • (it) Daniela Dalla Valle, Il Teatro di Tristan L'Hermite : Saggio storico e critico, Turin, Giappichelli, , 340 p.
  • Claude et François Parfaict, Histoire du Théâtre français depuis son origine jusqu'à présent, t. VIII, Amsterdam, Aux dépens de la Compagnie, , 426 p. (lire en ligne), p. 69-81
  • Eugène Rigal, « L'Étourdi de Molière et Le Parasite de Tristan », Revue universitaire, Paris,‎
    Article inclus dans De Jodelle à Molière : Tragédie, comédie, tragi-comédie, Paris, Hachette, , 302 p. (lire en ligne), p. 291-302

Articles et analysesModifier

Cahiers Tristan L'HermiteModifier

  • Cahiers Tristan L'Hermite, Tristan : Théâtre, Limoges, Éditions Rougerie (no XXII), , 95 p.
    Isabelle Grellet et Boris Donné, « Le Parasite à l'épreuve de la dramaturgie baroque », p. 36–46
  • Cahiers Tristan L'Hermite, Dédié à Amédée Carriat, Limoges, Éditions Rougerie (no XXV), , 112 p. (ISBN 2-8566-8099-2)
    Roger Guichemerre, Un lyrisme burlesque : La Parasite de Tristan, p. 75–79

Liens externesModifier

RéférencesModifier

  1. Carriat 1960, p. 248.
  1. Van Bever 1909, p. 12.
  2. Van Bever 1909, p. 13.
  3. Van Bever 1909, p. 165-176.
  • Autres sources :
  1. Madeleine 1934, p. 3.
  2. Madeleine 1934, p. XVII.