Le Mystère des Cornouailles

nouvelle de Agatha Christie

Le Mystère des Cornouailles
Publication
Auteur Agatha Christie
Titre d'origine
The Cornish Mystery
Langue Anglais britannique
Parution Drapeau du Royaume-Uni
The Sketch (revue)
Recueil
Traduction française
Parution
française
Le Bal de la victoire (1979)
Intrigue
Genre Policier
Personnages Hercule Poirot

Le Mystère des Cornouailles (The Cornish Mystery) est une nouvelle policière d'Agatha Christie mettant en scène le détective belge Hercule Poirot.

Initialement publiée le dans la revue The Sketch au Royaume-Uni, cette nouvelle n'a été reprise en recueil qu'en 1951 dans The Under Dog and Other Stories aux États-Unis. Elle a été publiée pour la première fois en France dans le recueil Le Bal de la victoire en 1979.

RésuméModifier

Une certaine Mrs Pengelley rend visite à Hercule Poirot, et lui explique craindre une empoisonnement de la part de son mari, dentiste. Son médecin parle de gastrite, mais elle a relevé que son état s'améliorait lorsque son époux était absent, et qu'une bouteille de désherbant était à moitié vide alors qu'elle n'aurait pas dû servir. S'il n'y a pas de motif financier à un tel meurtre, Mr Pengelley pourrait en revanche souhaiter voir mourir sa femme pour épouser sa jeune assistante, avec qui elle le soupçonne d'avoir une liaison. Jusqu'à peu de temps auparavant, la demeure des Pengelley était également occupée par une nièce, Freda Stanton, qui en est partie après une dispute avec sa tante. Un certain Mr. Radnor, que la cliente décrit comme un ami, un « charmant jeune homme », lui a conseillé de laisser la jeune fille prendre ses distances le temps qu'elle se calme.

Poirot et le capitaine Hastings voyagent jusqu'à Polgarwith, dans les Cornouailles, pour retrouver leur cliente, mais apprennent en arrivant chez-elle qu'elle est morte une demi-heure plus tôt. Le détective interroge le médecin de la victime, qui lui assure qu'il n'y avait rien d'anormal à signaler. Il interroge ensuite Freda Stanton et Jacob Radnor, et découvre que tous deux sont fiancés. Tous deux expliquent les raisons de la dispute entre la nièce et sa tante : la vieille dame était amoureuse du jeune homme, plaçant le couple dans une situation telle que Stanton avait dû déménager. Sans plus d'éléments, Poirot et Hastings rentrent à Londres, mais continuent à suivre les éléments par le biais de la presse.

Quelque temps plus tard, ils apprennent ainsi que le corps de Mrs Pengelley a été exhumé et que l'autopsie a révélé les traces d'un empoisonnement à l'arsenic. Son mari est arrêté et poursuivi pour meurtre, et des audiences préliminaires débutent. Après y avoir assisté, Poirot invite Radnor chez lui et lui montre une confession à signer. Il explique avoir compris que l'homme voulait se débarrasser des deux époux, la femme en l'assassinant et l'homme en le faisant condamner à mort, afin que sa fiancée hérite de leur argent. Il s'était arrangé pour que Mrs Pengelley tombe amoureuse de lui et avait réussi par des moyens détournés à la convaincre que son mari cherchait à la tuer. Poirot offre à Radnor 24 heures pour s'enfuir s'il signe la confession, et lui indique que l'appartement est cerné s'il cherche à fuir. Radnor signe, et part. Poirot explique alors à un Hastings surpris qu'il n'avait aucune preuve et que ce coup de bluff était nécessaire pour que le tueur avoue. Il assure ensuite à son ami que Scotland Yard n'aura aucun mal à rattraper l'assassin, malgré ses 24 heures d'avance.

PersonnagesModifier

PublicationsModifier

Avant la publication dans un recueil, la nouvelle avait fait l'objet de publications dans des revues :

La nouvelle a ensuite fait partie de nombreux recueils :

AdaptationModifier

RéférencesModifier

  1. a b c et d (en) Agatha Christie, Hercule Poirot : the Complete Short Stories, HarperCollins, 2011 (1re éd. 2008), 928 p. (ISBN 978-0-00-743896-9 et 0-00-743896-6, lire en ligne)
  2. (en)« Sommaire du no 1609 de The Sketch », sur philsp.com
  3. (en)« Sommaire de Ellery Queen's Mystery Magazine », sur philsp.com
  4. (en)« The Under Dog and Other Stories », sur agathachristie.com
  5. (en)« Poirot's Early Cases », sur agathachristie.com
  6. « Le Mystère des Cornouailles », sur herculepoirot.free.fr

Lien externeModifier