Ouvrir le menu principal
Le Coprophile
Langue
Auteur
Thomas Hairmont (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genre
Date de parution
Pays

Le Coprophile est un roman de Thomas Hairmont publié en 2011 aux éditions P.O.L, et ayant obtenu le prix Sade la même année[1].

Sommaire

RésuméModifier

« Le narrateur, mathématicien, vit un processus psychologique de dégradation et de transformation accompagné d'une rencontre amoureuse et sexuelle avec une femme. Ce personnage est le prétexte à une description précise de l'excrément et de ses avatars sensoriels, symboliques et potentiellement dérangeants[2],[3],[4],[5],[6],[7]. »

ÉditionModifier

Notes et référencesModifier

  1. (fr) Coprophilie et pornotopie pour le prix Sade, Livres-Hebdo, 29 septembre 2011.
  2. (fr) Le Coprophile, franceculture.fr, consulté le 12 février 2012.
  3. (fr) Philippe Azoury, « Dans Le Coprophile, on chie sur le capitalisme », Les Inrockuptibles, 5 mars 2011.
  4. (fr) Tristan Savin, « Quand manger fait horreur », L'Express - Lire, 26 avril 2011.
  5. (fr) Thomas Hermont, Le Coprophile, art press, n° 384, 2011.
  6. (fr) Frédéric Beigbeder, « Diarrhée postmoderne », Le Figaro, 8 avril 2011.
  7. (fr) Christophe Donner, « Trop bel étron », Le Monde Magazine, 2 avril 2011.

Voir aussiModifier