Ouvrir le menu principal

Le Bulletin célinien

Le Bulletin célinien, fondé en 1981 par Marc Laudelout, est une revue entièrement consacrée à l'œuvre de Louis-Ferdinand Céline.

DescriptionModifier

Faisant suite au semestriel La Revue célinienne (3 numéros parus entre 1979 et 1981), le bulletin rend compte chaque mois de tout ce qui constitue l'actualité célinienne : échos de presse, publications, adaptations théâtrales, émissions radiophoniques ou télévisées, colloques, conférences, etc.

S'adressant tant aux spécialistes qu'aux amateurs, il publie également des études, témoignages et documents relatifs à l'homme et à l'œuvre.

L'Annuaire des revues littéraires estime que « Ce bulletin est étonnamment vivant, actif et intéressant. On le doit à la personnalité et à l'œuvre de l'écrivain étudié, mais aussi à la rigueur intellectuelle et morale de Marc Laudelout qui n'occulte en rien l'aspect controversé de L.-F. Céline durant la guerre, ni les débats animés entre ses détracteurs et ses admirateurs[1]. » Pour Jean-Yves Camus et René Monzat, elle relève de l'« apologie »[2].

En 1989, le Bulletin, soutenu en cela par Robert Faurisson, s'est fixé pour objectif de rééditer l'intégralité des pamphlets de Céline[3]. Faurisson collabore d'ailleurs « de temps à autre » au Bulletin sous le pseudonyme « Jessie Aitken »[4].

Il héberge des publicités pour la librairie Ogmios, et son service librairie diffuse les Annales d'histoire révisionniste[2].

Notes et référencesModifier

  1. Annuaire des revues littéraires, édition de 1999.
  2. a et b Camus et Monzat 1992, p. 398.
  3. Camus et Monzat 1992, p. 399.
  4. Valérie Igounet, Robert Faurisson : portrait d'un négationniste, Paris, Le Seuil, coll. « Médiations », (ISBN 978-2-207-25998-6), p. 390.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • « Bulletin célinien (Le) », dans Jean-Yves Camus et René Monzat, Les Droites nationales et radicales en France : répertoire critique, Lyon, Presses universitaires de Lyon, (ISBN 2-7297-0416-7), p. 398-399.

Liens externesModifier