Ouvrir le menu principal

Langage de contrôle des transactions

langage de programmation utilisé pour le contrôle transactionnel dans une base de données

Le langage de contrôle des transactions (LCT[1]) est un langage de programmation assujetti au SQL. Il est utilisé pour le contrôle transactionnel dans une base de données, c’est-à-dire les caractéristiques des transactions, la validation et l’annulation des modifications.

Exemples d'instructions du LCT : COMMIT, SAVEPOINT, ROLLBACK, SET TRANSACTION.

RéférencesModifier

  1. Michelle Gillet, Patrick Gillet, Les systèmes d' Information de A à Z, Dunod, (lire en ligne)

Voir aussiModifier