La Sylvanire ou la Morte-vive (Jean Mairet)

La Sylvanire ou la Morte-vive est une tragi-comédie pastorale de Jean Mairet (1604-1686), créée en 1630.

Dédiée à Marie-Félicie des Ursins, duchesse de Montmorency, l'œuvre reprend le titre de la pièce d'Honoré d'Urfé, publiée trois ans auparavant. N'ayant pas à satisfaire le goût italien de Marie de Médicis, Mairet supprime le fou, le satyre et l'écho.

L'œuvre est surtout célèbre pour sa préface, où l'auteur affirme le premier la règle des trois unités (lieu, temps, action).

Contenu de la pièceModifier

Liens externesModifier