Ouvrir le menu principal
La Montagne de Baya
Titre original Adrar N'Baya
Réalisation Azzedine Meddour
Scénario Azzedine Meddour et Jean-Pierre Lledo
Acteurs principaux

Djamila Amzal, Abderrahmane Debiane, Ali Ighil Ali

Sociétés de production Caro-Line Production, ENPA, ENTV, Imago Films International
Pays d’origine Drapeau de l'Algérie Algérie
Genre Comédie dramatique
Durée 116 minutes (1h56)
Sortie 1997

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Montagne de Baya est un film algérien d’expression kabyle réalisé par Azzedine Meddour et sorti en 1997.

SynopsisModifier

En Kabylie au début du XXe siècle, un village entier est contraint de fuir l'oppression française[1] pour se réfugier dans une montagne aride[2]. Baya, la fille du saint patron du village, reçoit une bourse de louis d'or : la ddiya, le prix de l'assassinat de son époux par son rival Saïd, fils du bachagha[2].

Sa communauté voudrait que cet argent serve à payer l'impôt de guerre afin de récupérer ses terres. Baya incarne ainsi une certaine forme d'honneur qui va motiver les paysans à construire un village dans la montagne[3].

CommentairesModifier

Le film est plus axé sur l'image que sur le dialogue, ce qui est en rupture avec la thématique du réalisme socialiste du cinéma algérien durant les années 1970. Des scènes ont des références historiques tel que la combattante Lalla Fatma N'Soumer ainsi que les traditions et croyances païennes[2].

Treize personnes de l'équipe sont morts lors d'une explosion pendant le tournage du film[3].

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  • Djamila Amzal : Baya
  • Abderrhamane Debiane : Djendel
  • Ali Ighil Ali : Le vieux Belaïd
  • Ouardia Kessi : La vieille Aldja
  • Kamal Abderrahmane : Saïd
  • Youcef Meziani : Le Bach-agha
  • Meziane Chabi : Meziane (enfant)
  • Fadil Hamla : Meziane (jeune homme)

RéférencesModifier

Lien externeModifier