Ouvrir le menu principal
La Flamme pourpre
Titre original The Purple Plain
Réalisation Robert Parrish
Scénario Eric Ambler
d'après le roman de
H. E. Bates
Acteurs principaux
Sociétés de production Two Cities Films
Pays d’origine Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Genre Film dramatique
Film d'aventure
Film d'action
Film de guerre
Durée 100 minutes
Sortie 1954

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

La Flamme pourpre (titre original : The Purple Plain) est un film britannique réalisé par Robert Parrish, sorti en 1954.

SynopsisModifier

Forrester est un homme blessé par la vie, déprimé et suicidaire à la suite du décès de son épouse lors d'un bombardement. Affecté sur une base de Birmanie pendant la seconde guerre mondiale il cherche une mort au combat et passe ses nuits à cauchemarder et a revivre la mort de sa femme. Le médecin de la base lui redonne de l'intérêt à la vie en lui faisant rencontrer une jeune et jolie birmane au dispensaire voisin de la base. Envoyé en mission son avion s'écrase dans la jungle. Avec ses deux compagnons d'infortune ils doivent parcourir un long chemin semé d'embuches pour rechercher du secours. A son retour à la base Forrester rejoindra sa belle birmane qui l'attendait en gardant espoir. Ce film est intéressant à plus d'un titre. Il est l'un des premiers à montrer les "indigènes" locaux sans aucune condescendance ni expression de supériorité occidentale. Il montre le chemin de rédemption d'un homme blessé par la vie et à ce titre son cheminement dans le désert de Birmanie est à l'image du désert de sa vie jusqu'à la rencontre de la jeune femme. A noter que cette dernière est jouée par une actrice birmane, chose exceptionnelle pour une époque où l'on aurait plutôt employé une Américaine grimée en Asiatique. Ce fut d'ailleurs son seul rôle car elle fut très difficile à gérer sur le plateau en raison de la présence permanente de son mari, très jaloux, et qui veillait à chaque prise sur "l'honneur" de son épouse. Ceci peut expliquer la dernière prise du film où le héros de retour de son expédition périlleuse, la retrouve dormant dans son lit et s'allonge à ses côtés sans la réveiller, pour s'endormir à son tour. Les deux corps sont séparés et sans contact ce qui interroge vu leur proximité sentimentale.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

DistinctionsModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier